Economie : la Commission européenne annonce la couleur à Emmanuel Macron

En matière d'assainissement des finances publiques, et « à politique inchangée », le déficit public français devrait s'établir à 3% du PIB en 2017 et remonter à 3,2 % en 2018, avertit la Commission européenne dans ses nouvelles prévisions économiques.

Ces estimations sont moins bonnes que celles publiées en février dernier. Bruxelles misait alors sur un déficit public de 2,9% en 2017 et de 3,1% en 2018. Quant à la dette publique, celle-ci devrait continuer de croître pour atteindre 96,4% en 2017 et 96,7% en 2018 alors qu’elle ne devrait pas dépasser les 60%, selon les règles européennes.

Sur le front de la croissance, l’activité économique devrait « accélérer progressivement » en particulier grâce à la reprise des échanges commerciaux dans le monde, souligne la Commission. La croissance devrait ainsi atteindre 1,4% en 2017 et 1,7% en 2018. C’est toutefois en-dessous de la moyenne de la zone euro estimée à 1,7% en 2017 et 1,8% en 2018.

source : Commission Européenne

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message