Economie touristique : été 2017 sera un bon cru

Une bonne nouvelle pour les régions touristiques dont la Côte Azur qui est une des marques les plus connues à l'international : 63 % des Européens ont l'intention de partir en vacances cet été, soit une hausse de 9 points par rapport à 2016*. En France, ils répondent à 65 % qu'ils partiront en vacances cet été, un bond de 8 points par rapport à 2016. D'après ces estimations, 42 millions de Français devraient partir cet été, soit 2,2 millions de plus qu'en 2016.

Après un creux l’été dernier, l’ embellie concerne les ressortissants de tous les pays sondés dans le cadre de cette étude.

Le rebond est aussi particulièrement marqué pour les Belges (+13 pts), les Italiens (+ 9 pts), les Espagnols (+ 9pts) et les Allemands (+8 pts).

Le budget est le premier facteur de choix de destination des vacanciers, devant le risque d’attentats et le climat : les Européens vont donc raboter très nettement la durée de leurs vacances. Leur séjour en villégiature durera en moyenne 1,9 semaines (contre 2,4 semaines l’an dernier).

D’une durée moyenne de deux semaines, les vacances des Français seront les plus longues. Elles ont malgré tout été raccourcies car elle duraient 2,7 semaines en 2016. Seuls 10 % des Français qui prendront des vacances partiront 4 semaines ou plus, un recul de 10 points en un an.

La tendance aux séjours courts est généralisée en Europe. Résultat : les Européens dépenseront moins pour leurs vacances. Ils prévoient un budget moyen de 1 989 euros par foyer, en recul de 12 % par rapport à l’année dernière. Les Français sont dans la moyenne, avec un budget de 1 982 euros (- 11 %).

source : baromètre des vacances Ipsos-Europ Assistance 2017

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message