France : la dépendance à la dette

La France a prévu d'émettre sur les marchés quelque 195 milliards d'euros de dettes en 2018. Un plus haut historique comparé aux 185 milliards de 2017 et... 128,5 milliards 10 ans auparavant.

Même si ces montants peuvent donner le tournis, la dette française bénéficie toujours d’un attrait considérable grâce à la qualité de sa signature.

Toutefois, malgré des conditions d’emprunt exceptionnelles, la charge prévisionnelle d’intérêts prévue en 2018 s’élève à 41,2 milliards d’euros, soit un montant proche du budget de l’Éducation Nationale.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message