La croissance rebondit de 0,4% au troisième trimestre (INSEE)

Les dernières données publiées par l'Insee montrent que la croissance française est repartie à la hausse au troisième trimestre, après six mois atone. Le produit intérieur brut a ainsi augmenté de 0,4%, après deux trimestres à 0,2%. Cette hausse reste toutefois légèrement inférieure aux 0,5% prévus jusqu'ici notamment par la Banque de France.

Le redémarrage de l’activité s’explique principalement par la reprise de la demande intérieure, qui a contribué à la croissance du PIB à hauteur de 0,5 point, d’après l’institut statistique.

Le rebond a également été permis par l’investissement des entreprises, qui a de nouveau fortement progressé (+0,8% après +0,9% au deuxième trimestre).

Il a enfin été rendu possible par l’amélioration du commerce extérieur : entre juillet et septembre, les exportations ont ainsi grimpé de 0,7% (après +0,1%), tandis que les importations ont ralenti (+0,3% après +0,7%). Les échanges extérieurs, talon d’Achille de l’économie française, ont ainsi contribué « positivement à la croissance » à hauteur de 0,1 point, après l’avoir pénalisée de 0,2 point au deuxième trimestre, souligne l’Insee.

Sur l’ensemble de l’année 2018, l’organisme public prévoit une croissance de 1,6%. Cette hypothèse est en ligne avec les prévisions de la Banque de France ou de l’OCDE, mais inférieure à celle du gouvernement, qui table sur une hausse du PIB de 1,7% en 2018 et 2019... loin du rythme de croissance atteint l’an dernier, à savoir 2,2% (2,3% en données corrigées des jours ouvrés).

source : INSEE

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message