Le secteur du tourisme en France devrait enregistrer une année record en 2018

Selon le ministère des Affaires étrangères, la fréquentation est en progression de 2,3% sur les huit premiers mois. Une tendance qui devrait se poursuivre jusqu’à la fin de l’année. La France devrait rester la première destination touristique mondiale, ce d’autant que le gouvernement a initié de nouvelles opérations de promotion de la destination France. Mais c’est au niveau du chiffre d’affaires que les bonnes nouvelles sont attendues.

La Banque de France a publié des données qui permettent d’être raisonnablement optimistes sur ce front. À tel point que le précédent record de 2014 devrait être battu ; à l’époque, les touristes avaient dépensé pour 54 milliards d’euros en France. Entre juillet 2017 et juin 2018, le secteur a engrangé 56 milliards d’euros (après 53,7 milliards sur l’ensemble de l’année dernière). Le solde du secteur du tourisme, c’est à dire la différence entre les recettes et les dépenses, atteint les 17,5 milliards d’euros, du jamais vu depuis 2013.

La France demeure à la troisième place au classement des revenus touristiques, derrière les États-Unis et l’Espagne. La Belgique est le premier pays le plus dépensier en France, avec un total de 6,5 milliards d’euros (12% des recettes). Sur les dix principaux pays aux dépenses touristiques les plus élevées, on trouve sept pays européens, deux asiatiques, et les États-Unis. Les touristes anglais, allemands, espagnols et américains ont dépensé de 13% à 15% de plus par rapport à l’année dernière ; en revanche, les touristes chinois ont dépensé 8,4% de moins.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message