Pour l’Insee , l’emploi retrouve une belle couleur

Comment ne pas acter que la présidence Macron est sous le signe du facteur "C"* ?

Au deuxième trimestre, l’économie française a créé 91.700 emplois, en hausse de 0,5 % par rapport au trimestre précédent. Sur un an le secteur privé a créé 291.900 postes.

Mois après mois les bonnes nouvelles s’enchaînent sur le marché du travail, en dépit de chiffres du chômage qui évoluent en dents de scie .

Selon les chiffres publiés ce vendredi par l’Insee en effet, l’emploi salarié à une nouvelle fois progressé au deuxième trimestre : quelque 91.700 emplois ont ainsi été créés sur cette période, selon l’Insee, après 57.700 au cours des trois mois précédents , les chiffres du premier trimestre ayant été fortement abaissés. La hausse atteint 0,5 % après 0,4 % sur les trois premiers mois de l’année.

Sur un an l’économie française a créé 291.900 emplois, soit une hausse des 1,5 %. Au total, le secteur privé compte désormais 19,2 millions de postes, dont l’essentiel (11,9 millions) se trouvent dans les services marchands.

Dans le détail, l’emploi privé progresse au même rythme qu’au premier trimestre dans l’agriculture (+0,3 %), est stable dans l’industrie et continue d’augmenter dans la construction (+0,4 %).

De son côté, l’emploi non marchand privé croît de 0,2 % sur le trimestre (soit 6.100 postes), soit au même rythme qu’au trimestre précédent.

Sur un an la progression atteint 0,8 % (21.100 emplois).

Autre bonne nouvelle, l’emploi intérimaire retrouve des couleurs. Il « se redresse nettement au deuxième trimestre », explique l’Insee. De fait avec 27.700 postes créés, il progresse de 4,1 % après un premier trimestre qui avait été marqué par une très légère baisse (-0,8 %).

Sur un an, il est en très forte hausse avec une progression de 17,6 % qui correspond à la création de 106.000 post

* ...que chacun peut traduire comme il le voudra

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message