Réparer sa voiture : garage solidaire ou garage self-service ?

Pour réparer votre voiture vous-même, deux options s’offrent à vous. Il y a les garages solidaires qu’on appelle aussi garages associatifs. Il y a aussi les garages self-service. Voyons les particularités de chacun pour vous permettre de vous orienter vers la formule qui vous convient.

Qu’est ce qu’un garage self-service ?
C’est un garage en libre-service. Vous y venez avec votre voiture et vous louez du matériel de reparation pour reparer vous-meme votre véhicule. Vous louez un emplacement, vous pouvez même louer un pont, pour une vidange par exemple.

Vous pouvez acheter des pièces détachées sur place ou bien les apporter après les avoir achetées sur des sites officiels comme PiècesAutoPro.be. Vous pouvez également y acheter des produits d’entretien, comme de l’huile par exemple. C’est vous le mécanicien, mais vous profitez de conseils de professionnels qui sont sur place. Au début, vous sollicitez davantage l’aide des pros, et peu à peu vous apprenez et devenez plus autonome.

Une fois que vous avez terminé vos réparations ou votre intervention, un professionnel vérifie que tout est en place avant de vous laisser partir.

Il existe plusieurs garages self-service en France. Le coût de la location d’un emplacement est autour de 13 euros de l’heure, avec outils disponibles. Si vous apportez votre huile pour la vidange, le coût total de votre vidange sera 50% moins cher que dans un garage classique. Certains garages proposent des services réguliers ainsi que des services en self-service. Le self-service peut représenter jusqu’à 40% de l’activité d’un garage, ce qui montre à quel point c’est devenu populaire. Les clients satisfaits reviennent au garage, ce qui permet une fidélisation et un revenu régulier pour l’entreprise. Certains mécaniciens proposent également des cours de mécaniques, en plus d’emplacements de self-service a louer. Des personnes vraiment passionnées pourront apprendre à réparer un faisceau électrique soi-même.

Qu’est ce qu’un garage solidaire ?
Un garage solidaire, que l’on appelle aussi garage associatif ou garage participatif, permet de réparer soi-même, ou de faire réparer son véhicule par quelqu’un d’autre à un tarif plus intéressant que ceux des garages classiques.

L’idée est venue du Secours Catholique qui était très sollicité par des microcrédits pour l’achat de véhicules ou pour des réparations importantes.

Mais souvent, la clientèle de ces garages n’a pas les moyens de payer un garagiste pour les réparations de sa voiture. Pour compenser les petits prix offerts, ces garages font appel à l’aide des collectivités locales ou de l’Etat. Ils peuvent aussi avoir un système de revente de voitures d’occasion.

Les garages associatifs garantissent des prix les plus justes sur la main d’œuvre et les pièces détachées. Certains garages fournissent et posent toutes les pièces détachées eux-mêmes. Ils ne réalisent pas de contrôle technique. Ils ne font pas de dépannage et remorquage des véhicules sur les voies publiques et peuvent également refuser des réparations qui leur paraissent irrecevables. Dans ce cas, ils réorientent les personnes vers des garages partenaires capables d’effectuer ces prestations.

Un service destiné aux chercheurs d’emploi
Ces garages associatifs permettent l’entretien et la réparation de véhicules dans le cadre d’une recherche d’emploi. Ils contribuent à faciliter l’insertion des personnes en recherche de travail. En permettant la réparation de certains véhicules pour une somme d’argent réduite, ils incitent certaines personnes dans le besoin à se déplacer davantage. Cela fait office d’aide à la mobilité. Attention, les personnes qui souhaitent solliciter ces services doivent montrer des preuves de leur situation sociale et / ou financière.

Les personnes qui viennent juste d’obtenir une promesse d’embauche et ont besoin de se déplacer rapidement peuvent également postuler à ces services.

Et enfin, certaines personnes peuvent faire don de leur voiture qu’elles n’utilisent plus. Ce véhicule sera réparé, vendu à très bas prix et utilisé par des personnes en programme d’insertion sociale.

Souvent les bénéficiaires de ce service sont orientés par des organismes prescripteurs : cela peut être leur référent social, employeur ou bien futur employeur.

Pourquoi utiliser ces garages ?
Le premier critère est financier, vous pourrez y réaliser d’importantes économies si l’entretien d’une voiture n’est pas pour vous un budget abordable. Vous bénéficierez d’un apprentissage pas à pas, car des professionnels ou personnes très qualifiées pourront vous guider. C’est l’occasion d’apprendre la mécanique, en tout cas les bases. C’est un aspect important car vous devenez autonome et pouvez apprendre à changer une roue, faire une vidange, changer les filtres à air, etc.

Quelles opérations ou réparations peut-on faire soi-même ?
Il existe une législation dans ce domaine car certaines réparations ne peuvent être effectuées uniquement par des mécaniciens pros. Si vous êtes doué pour les réparations et la mécanique, vous pouvez toutefois espérer effectuer certaines des opérations suivantes :
• révision et entretien courant du véhicule : vidange, essuie-glace, filtres à air et filtres à huile
• changement de plaquettes de freins et/ou disques
• remplacement des suspensions
• changement ou réparation de l’échappement
• changement de démarreur ou bien de l’alternateur
• changement de l’embrayage
• changement des cardans

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message