Les Gilets jaunes "prétendent" maintenant les "Etats généraux" sur la fiscalité et la répartition des richesses en France. Rien que ça ?

Les "gilets jaunes " , soutenus par les partis d'opposition qui profitent de la situation en soufflant sur les braises, mettent la barre plus haute et demandent maintenant un débat de société plus profond avec des "États généraux" sur la fiscalité et la juste répartition des richesses en France. Rien que ça ? Plus qu'un pas en avant , un énorme bond ! La prochaine étape sera la reforme de la Constitution ? Johnny Toulouse, le gilet jaune interlocuteur de Christian Estrosi, a défini l'annonce du Premier Ministre Edouard Philippe , du "pipeau" . Lui, il doit avoir une bonne recette pour remettre la France début. En bon citoyen , il ne devrait pas garder la science infuse pour soi mais la partager avec les autres.

Le Premier ministre français Édouard Philippe a annoncé un moratoire sur la hausse des taxes sur le carburant. Une mesure destinée à apaiser la colère des gilets jaunes et éviter ainsi un nouveau week-end de violences.

La hausse de la taxe carbone serait suspendue pendant six mois, le temps pour le gouvernement d’étudier des mesures accompagnement "justes et efficaces".

Pour les automobilistes, la suspension de l’alourdissement des conditions de contrôle technique. Et, par ailleurs, le gel de la hausse du tarif de l’électricité et du gaz.

Mais déjà, des porte-parole des gilets jaunes et des partis d’opposition ont jugé une telle annonce insuffisante. Ils réclament, non pas un moratoire, mais l’annulation de la hausse de la taxe.

Enfin des "gilets jaunes" appellent déjà à l’intensification du mouvement de contestation et à de nouvelles manifestations samedi prochain.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message