Face au terrorisme et à la barbarie

Le désarroi évacué et l'émotion tombée , il reste l'analyse pour essayer de comprendre pourquoi tant de barbarie. Maintenant que les morts de Barcelone ont rejoint les centaines de victimes du terrorisme au nom d'un islam dévie et manipulé, ils faudrait se poser au moins deux questions : > quelle est l'origine de cette barbarie sans état d'âmes ? > pourquoi des jeunes échangent leur vie et l'instinct de conservation avec le désir de mort pour eux mêmes et pour les innocents qui projettent de tuer ? La réponse est d'ordre métaphysique. La mort célébrée , désirée au delà de la raison est une mort qui est perçue dans une perspective où la religion atteint le sacrifice suprême , encore plus valorisé par la mort d'autres innocents. Elle répond à une seule pensée : offrit sa propre vie en tuant ceux qui ne s'identifient à sa propre pensée. Ces innocents doivent disparaître parce qu'ils ne correspondent pas à leur vision du monde , une vision unilatérale, totalitaire , sans aucune possibilité de confrontation et de dialogue. A partir de là, il nous faut prendre acte que notre façon de penser , notre rationalité, notre vision de la vie et de la mort n'ont aucun poids face à une volonté féroce de mourir et de tuer les autres. Pour eux, il ne s'agit que de détruire une manière de vivre et des valeurs qui doivent disparaître. La bataille pour les contraster sera longue et avant tout culturelle. Elle a pour objectif la sauvegarde de la démocratie et ses valeurs, le premier desquels est la liberté. par Garibaldino

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message