Les politiques de l’Union européenne reposent sur la poursuite de ces objectifs : promouvoir la paix, la liberté et les droits de l’Homme

Les politiques de l’Union européenne reposent sur la poursuite de ces objectifs. Ceux-ci, répartis en six grands ensembles dans le traité sur l’Union européenne, peuvent être classés en trois grandes catégories : la promotion de la paix, la liberté et les droits de l’Homme d’une part, la mise en place d’un marché commun dans le respect des valeurs de l’Union d’autre part, et enfin la défense des intérêts de l’Union à l’étranger.

Pour les atteindre, l’Union doit agir avec "des moyens appropriés en fonction des compétences qui lui sont attribuées" (article 3 §6).

Créée au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, l’Union européenne poursuit l’objectif principal de promouvoir la paix et le bien-être de ses peuples. L’ensemble des politiques européennes doivent concourir à son achèvement.

De fait, depuis sa création, les pays membres de l’Union vivent une période de paix inédite. Le dialogue institutionnalisé et permanent entre les Vingt-Huit, qui coopèrent sur l’ensemble des décisions européennes, y participe activement.

Etablir un marché commun dans le respect des valeurs de l’Union

Pour garantir la paix et le bien-être de ses citoyens, l’Union européenne s’efforce depuis sa création de créer un espace de liberté, de sécurité et de justice sans frontières intérieures. Liberté de circulation des personnes, des biens, des services et des capitaux doivent permettre aux économies européennes d’être de plus en plus interdépendantes, d’échanger plus facilement et de créer un cercle vertueux de croissance.

Dès le traité de Rome, la volonté d’un marché commun était affirmée. Aujourd’hui encore, la poursuite d’un marché intérieur est l’un des objectifs de l’Union. Pour cela, elle met en œuvre par ses politiques l’équilibre des prix, leur stabilité, ainsi qu’un marché du travail compétitif. Elle encourage également le progrès scientifique, combat toute forme d’exclusion ou de discrimination et protège l’environnement.

Au cours de sa construction, l’Union européenne a intégré des pays aux situations économiques et culturelles divergentes. Elle promeut donc la cohésion économique, sociale et territoriale ainsi que la solidarité entre les Etats membres, tout en préservant une diversité culturelle et linguistique, ainsi que le patrimoine culturel européen. La Commission européenne a d’ailleurs consacré 2018 comme Année européenne du patrimoine culturel européen.

En projet dès les années 1960 et en vigueur depuis 1999, la mise en place d’une zone euro est l’un des objectifs de l’Union. 19 pays en font actuellement partie. L’Union économique et monétaire a accompagné cette création et approfondi le marché intérieur.

Défendre les intérêts de l’Union à l’étranger

L’Union européenne essaye de construire un espace unique de solidarité. Elle s’efforce également de montrer un visage cohérent au reste du monde. Elle promeut donc ses valeurs et ses intérêts dans ses relations extérieures. Créé avec le traité de Lisbonne entré en vigueur en 2009, le Service européen pour l’action extérieure, sous l’autorité du haut représentant de l’Union pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, est en charge des relations internationales de l’Union.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message