Réformisme ?...oui, mais à la française !

Les archaïsmes publics (noblesse d’Etat, caste d’élus, monarchie élective) seraient-ils à la base du pessimisme et de la léthargie économique de la France ?

Si vous répondez “France“, vous verrez du rêve dans ses yeux. La France Disneyland : ses châteaux, ses cathédrales, ses églises romanes, ses vieux villages, ses musées, ses artistes, la richesse et la diversité de ses paysages, ses vins, sa gastronomie, sa langue, son climat, et de manière plus générale, son art de vivre…

Pourtant des études comparatives internationales rappellent régulièrement que le moral des Français figure parmi les plus bas du monde,

Inversement, d’autres études soulignent les formidables atouts de notre pays, le dynamisme de nos multinationales et de nos créateurs d’entreprises, qui alignent les "success stories", démontrant créativité, imagination et innovation.

Les statistiques internationales placent la France assez haut en termes de revenu moyen par habitant. Son système social est considéré comme l’un des plus généreux, et le système de santé est probablement le meilleur au monde par la qualité de ses professionnels et sa facilité d’accès aux soins

Mais “la France est devenue le pays le plus inégalitaire" nous disent les statistiques de l’OCDE

Les voies de réforme sont connues, mais le coeur n’y est pas

On peut discuter à l’infini des différentes réformes proposées mais face au réveil de multiples conservatismes et aux réactions corporatistes, au sein du microcosme franco-français, sans une véritable reforme de la "caste" politique, les effets resteront symboliques.

La Révolution a conçu son propre système de fabrication des élites… copié de l’Ancien Régime

La Nation ayant toujours besoin d’élites, la Révolution puis Napoléon Bonaparte développèrent le système qui, de passage en passage, est celui de nos jours.

Il y a plus de deux cents ans, c’était réellement révolutionnaire, dans le bon sens du terme.

Mais, justement, c’était il y deux cents ans !

par Garibaldino

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message