Simone Veil, grande conscience et figure de la vie politique française, est morte

Simone Veil est morte à Paris à l'âge de 89 ans, ce vendredi 30 juin, a annoncé sa famille. "Ma mère est morte ce matin à son domicile. Elle allait avoir 90 ans le 13 juillet", a indiqué un de ses fils, Jean Veil. Très nombreuses réactions sont venues du monde politique . Nous avons choisi celle qui nous a semblé la plus appropriée : "Madame Veil appartient au meilleur de notre Histoire. Et son nom vivra dans notre gratitude pour toujours". Christian Estrosi s'est exprimé au nom de tous les niçoises et niçois : "Nice est la ville natale de Simone Veil, et au moment où elle entre définitivement dans l’histoire, Nice sera éternellement honorée de lui avoir donné le jour".

Cette ancienne ministre de Valéry Giscard d’Estaing est devenue une figure des droits des femmes après l’adoption en 1974 de la loi sur l’interruption volontaire de grossesse (IVG).

Simone Veil, née Jacob à Nice (Alpes-Maritimes) en 1927, a été déportée pendant la seconde guerre mondiale au camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau. Elle et ses deux sœurs sont les seules survivantes de la famille. Simone Veil a épousé Antoine Veil en 1946. Elle aura avec lui trois enfants.

Simone Veil a également été présidente du Parlement européen en 1979 et ministre de la Santé dans le gouvernement d’Edouard Balladur de 1993 à 1995. Elle a ensuite siégé au Conseil constitutionnel.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message