Afluence à l’école du journalisme de Nice pour la journée "portes ouvertes"

L’école du journalisme ouvrait ses portes ce samedi matin pour faire découvrir le journalisme aux futurs bacheliers. Tout était prêt pour recevoir aux mieux les futurs postulants. Caméra, Radios...


Nombreux étaient les lycéens et leurs parents à venir découvrir le travail réalisé par les étudiants de seconde année.

Des jeunes qui s’interrogent sur la suite à donner à leurs carrières. Alors pourquoi pas le journalisme ? La question reste ouverte. Nombreux interrogent les étudiants et les personnels de direction présents pour l’occasion.

Laetitia, Dominic, Marie, Yasmina, Marine tentent d’apaiser et de rassurer aux mieux des jeunes en quête d’apprentissage. Pour cela, rien de mieux qu’une petite explication sur le contenu de la formation.

Une pédagogie qui allie à la fois la presse écrite, la radio, la télévision, la photo, le web, et les réseaux sociaux.


Des futurs journalistes, au plus près des besoins et des attentes des rédactions.
80 % des étudiants diplômés trouveraient du travail un an après avoir reçu leurs diplômes. Un chiffre dont l’école est assez fière.

L’école du journalisme ouvre ses portes ce matin afin de partager avec le plus grand nombre la passion du journalisme.

Certains bacheliers d’après Laetitia auraient une vision du journalisme édulcorée. Ils ne se rendraient pas compte du travail que cela implique de préparer des journaux de radios, télévision ainsi que la technique adoptée.

Héloïse Gonsard, une possible future étudiante en journalisme interrogée à la sortie de la salle de télévision semble conquise. Celle-ci déclare : « être intéressée par la télévision ou la presse écrite ».

Elle a décidé de venir à cette journée porte ouverte pour se rendre compte du travail réalisé par les étudiants.

Pour Héloïse, le journalisme est avant toute chose un métier dans lequel on donne la parole à ceux qui ne l’ont pas. Ceux qui « ne sont pas sous les feux des projecteurs »,

Pour elle maintenant, il est temps de passer au concret « aller sur le terrain et s’informer encore plus sur l’information". Titulaire d’une licence, elle se verrait bien intégrer le mastère de journalisme pour voir plus loin.

Crédits Photos : TL Droits Réservés

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message