Carnaval 2017 : le dispositif de sécurité

La ville de Nice a organisé une conférence de presse hier pour présenter le dispositif de sécurité mis en place pour la nouvelle édition du Carnaval.

Christian Estrosi, président de la région PACA, a mené la conférence de presse en compagnie de Philippe Pradal, maire de Nice, et Rudy Salles, adjoint au maire. Le nouveau préfet Georges-François Leclerc était également présent, ce qui a ravi Christian Estrosi.

En effet, ce dernier n’a pas hésité à tacler ( une obsession, la sienne ?) l’ancien préfet Adolphe Colrat, en précisant notamment que "avant, on n’avait pas accès aux chiffres de la préfecture".

Face à la presse, l’ancien maire de Nice s’est félicité de voir un budget "augmenté de 10 000 à 70 000 euros", et a ensuite annoncé les futurs aménagements pour "son" Carnaval. Au total, 36 portiques de sécurité seront installés pour filtrer les entrées, gardées par 200 agents de sécurité privée "dont les fiches d’identité seront examinées par le préfet avant qu’ils ne reçoivent leur accréditation".

Et le président de la région PACA de préciser : "il est important de venir sans sac pour faciliter les contrôles. Pas de sac signifie moins de temps et donc des contrôles plus fluides".

La police municipale sera bien évidemment mobilisée aux sorties. Elle sera secondée par les 1650 caméras de la ville. Un plan de déviation de la circulation sera également mis en place, permettant de ne pas trop perturber les automobilistes.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message