La modernisation de la gare Riquier ...sur les rails

Christian Estrosi et Éric Ciotti étaient présents à la gare Riquier pour constater le travail de modernisation démarré en 2016. Comme nous l'avions annoncé le mois dernier, une colloque était organisé le 26 janvier à l'université de Saint-Jean D'Angely, pour discuter, avec les habitants du quartier, des travaux futurs à effectuer.

La gare Riquier est la première gare TER de la région en terme de flux, avec plus d’1,8 million de voyageurs par an. Cela fait longtemps que des projets de modernisation de la gare sont en attente.

Notamment pour l’accès aux quais, où un ascenseur est indispensable pour les personnes à mobilité réduite. 4,8 millions d’euros vont être débloqués à cet effet, dont 50% en provenance de la région. Belle initiative. Le problème c’est la date. Les travaux devraient commencer en janvier 2019, pour une mise en service en décembre 2019, dans 3 ans.

Les travaux jugés plus urgents à l’heure actuelle sont la mise en place de portiques de sécurité à l’entrée de la gare, qui devraient entrer en vigueur d’ici fin juin. Mais également, et cela pourra agrandir encore plus la capacité de la gare, est prévu un allongement des quais. 190 à 220 mètres seront rajoutés pour permettre à deux trains de s’arrêter simultanément.

Coût total 1,3 million d’euros, toujours financé à 50% par la région.

Les travaux débuteront au mois de mars et devraient se finir en septembre.

CP : Ville de Nice.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message