Fair-play entre majorité et opposition au Conseil Municipal

Bien entraînés par les nombreuses et répétitives cérémonies des voeux qui se sont déroulées tout au long du mois de janvier, les conseillers municipaux ont fait face avec un bel esprit le traditionnel marathon de la première séance de l'année. Il faut reconnaître que si le rythme était "slow" , le climat était "relax" et les échanges entre la majorité et les oppositions ont été à l'enseigne du "fair-play". Vrai est que, depuis que Christian Estrosi a pris la baguette du directeur d'orchestre et laisse plus d'attitude à ses adjoints pour la présentation des différents dossiers , le déroulement des travaux a largement perdu l'air du duel ( le maire contre les oppositions) et trouvé celle d'opinions tout simplement contraires. Puis, comme l'on se doit, en démocratie, il y une majorité et une opposition...et la loi du nombre ! Seules exceptions, les prises de collet entre Christian Estrosi et Guillaume Aral qui ,depuis qu'il s'est investi dans la cause de Gilets Jaunes , montre une attitude quelque peu "électrique".

Côté chiffres, les délibérations approuvées ont été 151, dont 2 avec votes contraires, 43 avec des abstentions ( source : service de la séance).

Voici les plus importantes , même s’il est difficile faire une synthèse d’une séance durée plus de 8 heures, avec des rapporteurs au style disparate ( exemples à suivre... : Philippe Pradal pour la méthode de présentation, Gaël Nofri pour la synthèse et clarté - ton de la voix- de l’exposition). Absit iniuira verbis !

Trame verte et requalification de la chaussée Sud de la Promenade des Anglais

La progressive mis en service de la ligne 2 du tram avec la suppression de 800 bis journaliers , libérera des espaces long le parcours est-ouest (Pastorelli-Buffa). Le Maire de Nice a confirmé le développement d’une trame verte dans au lieu du site propre des bus et d’une piste cyclable long de la Promenade. La participation financière est de 2,5 millions d’euros TTC.

"Sera-t-elle prête en temps voulu ?"- a demandé Patrick Allemand ? " L’important est commencer" - lui a répondu Christian Estrosi Un peu de philosophie ne fait pas de mal !

Rénovation Cours Saleya, place Pierre Gautier et la cité du Parc

Un plan concerté avec les acteurs économiques qui sont sur le terrain a été mis au point, son coût est de près de 5 millions. Le but est de donner une rationalité à cet endroit si prisé par les visiteurs ( et les niçois) et l’embellir en lui ôtant de cet aspect de bazar. Par ailleurs, la réouverture de la Promenade ( sur les toits) de la Promenade des Ponchettes n’est plus à l’ordre du jour.

Redevance de l’OGCN pour l’occupation de l’Allianz Riviera

Un joli cadeau de bienvenu attend les nouveaux gouvernants du club de football qui, ne pouvant pas afficher les quarts de noblesse de nissartitude sont vus avec suspicion. La redevance annuelle ( partie fixe) que le club doit à la ville pour l’utilisation de l’Allianz Riviera ( qui va en soustraction de ce que la Ville paie à Vinci dans le cadre du contrat de PPP) va de 1,8 à 2,8 millions d’euros. Cet accord, signé en "articulo mortis" par le Président démissionnaire Jean Pierre Rivère , a toute l’air d’être une petite bulle puante ...

Coupe du Monde féminine FIFA 2019

"No free lunch" - diraient nos amis anglo-saxons. Avez-vous voulu être ville hôte ? C’est bien mais il faut payer l’addition. Les 6 matchs qui seront disputés à Nice coûteront 1 million d’euros à verser à UEFA , l’organisateur, et Vinci, le concessionnaire. Mais rien est perdu : la visibilité et les retombés économiques des supporters/touristes sont à s’inscrire dans la colonne des recettes.

Mobilité douce

Des conventions avec les acteurs économiques rempliront des vides et mettront de l’ordre dans les nouveaux moyens de déplacement sur les quelles la municipalité mise fortement pour réduire une circulation à la mode "far-west" et la plaie de la pollution.

Particulièrement, les "vélo transporteurs " ( félicitations à l’inventeur de ce mot ) faisaient désordre et ...arnaque ! Les scooters en partage et , à venir, les trottinettes se positionnent aussi dans cette ligné qui deviendra de plus en plus utilisées dans le futur.

Solidarité

Sous ce titre s’inscrit une activité remarquable pour la lutte contre la pauvreté que l’adjointe madame Joëlle Martinaux a présenté d’une voix passionnée en citant les les secteurs d’intervention , les premiers desquels sont bien évidemment l’alimentation et le logement. Une charte a été approuvé pour mieux organiser la distribution alimentaire en collaboration avec les associations qui opèrent en coordination avec la CCAS.

Cette organisation devra trouver un point d’équilibre entre les les points des maraudes et les réticences des habitants de ces endroits. L’idée est d trouver des lieux aptes et probablement dans des espaces internes .

Cette nouvelle organisation a fait grincer les dents à Patrick Allemand qui y voit " sous couvert des conditions dignes et sécurisées [...] l’idée que l’on va amener les pauvres vers les endroits où ils gênent le moins".

L’engagement volontariste de Joëlle Martinaux ne devrait-il être une gage suffisant ?

Comment il est difficile de faire du bien ...

Livraisons

Les horaires de stationnement gratuit des livraisons ont été ultérieurement durcis - jusqu’à 12 heures, après le stationnement devient payant- afin de favoriser le stationnement des véhicules non-commerciaux.

PLUm

La présentation de ce document et son approbation avaient déjà eu lieu en décembre en Conseil Métropolitain (m signifie bien métropolitain). Aux communes est demandé un avis.

Pour Christian Tordo, adjoint à l’économie et urbanisme : "Ce PLUm permettra un plus grand développement économique, qui créera plus de richesse et permettra ainsi de plus redistribuer ! »

Mais comment empêcher à l’écologiste Decoupigny de revenir sur la problématique de l’environnement ( " il y a une manque de vision" ) et au socialiste Cuturello de dénoncer l’insuffisance des logements sociaux qui favorisent la mixité ?

Heureusement pour lui, Christian Estrosi a pu montrer deux documents officiels des services de l’Etat qui font état de " un bon équilibre entre la consommation des espaces nécessaires au développent du territoire ( ndrl , en autres termes, l’édification) et la préservation, voire la reconquête des espaces naturels et agricoles".

Par contre, une bonne nouvelle pour le groupe socialiste qui en a fait une bannière : Christian Estrosi a confirmé qu’une étude comparatif entre le bus en site propre et le tramway pour servir les populations de l’Ariane , La Trinité et la vallée du Paillon est en cours et que les conclusions techniques seront objet d’analyse et décision politique.

Subvention supplémentaire au club local du rugby Stade Niçois

Le dossier est connu : le Stade Niçois a affiché un déficit de 99000 euros à la fin de la saison dernière. Le gendarme financier ( DNCG) de la FFR a sanctionné le club avec la rétrogradation en série inférieure.

Le club est fortement sponsorisé par Allianz et a un très profitable contrat de collaboration avec la fédération écossaise pour la formation de joueurs.

De plus cette , après avoir été promu en Fédéral 1 , il est en position d’accéder aux phases finales pour la promotion en Pro2 qui est l’objectif stratégique du club avec la pleine adhésion de la municipalité niçoise.

Un accident de parcours qui ne fait pas honneur à l’équipe dirigeante mais finalement pas très grave. Pour y remédier , il fallait simplement mettre main au portefeuille , ce qui a été fait.

Une intervention du conseiller Marc-André Domergue - ancien manager du club pendant une période qui a mal tournée- qui demandait un audit sur la gestion du club a été mal interprété par l’adjoint au sport Gilles Veissiere - rapporteur de la délibération- et surtout par Christian Estrosi qui a voulu - très maladroitement- révoquer le passé sportif de l’interpellant en le mettant en relation avec son intervention. Franchement ...

Festival Santé Jeunes Hôpital Hors les Murs

La création d’un Festival Santé Jeunes Hors les Murs répond ainsi à la demande des jeunes Niçois formulée dans la consultation Influence Ta Ville à laquelle ont participé plus de 3000 jeunes.

Il permettra aux jeunes , de 15 à 25 ans, d’avoir un accès facilité au dépistage, à l’information et à la prévention en santé

Olivier Guérin ( adjoint à la santé) : « Les jeunes Niçois ont placé en premier la santé parmi les sujets qui les préoccupent le plus. En optant pour un aspect festif, nous voulons montrer aux jeunes que les questions de santé publique ne sont ni rébarbatives ni contraignantes.
Solidarité

Nice 2019- L’Odyssée du cinéma Festival- Rétrospective Victorine

Le dossier Victorine est ressorti à l’occasion des délibérations qui concernent ses deux manifestation prévues en 2019.

On a eu la confirmation que Christian Estrosi est a fond derrière la relance de ce site historique et que à la rénovation du lieu pour qu’il retrouve sa fonction d’ origine ( tournage de films) pourrait s’ajouter celui de Grand musée du Cinéma français.

Wait and see !

Riviera Business Africa

Toujours à la recherche de visibilité et d’attractivité , Nice sera ville hôte du Riviera Business Africa Forum, organisé par l’Institut Choiseul , particulièrement qualifié pour l’organisation de cette initiative.

Il s’agit d’un échange avec universitaires et décideurs économiques et politiques des pays africains. Nice , ville euro-méditerranéenne , se doit d’avoir une politique vers les pays du sud.

Dans les prochaines semaines et mois, les informations nous permettront de meixu évaluer et relater cette intéressante initiative.

Halle de la Gare du Sud

On attendait pour la fin d’année 2018 le jour J de cette initiative mais le silence faisait planer des doutes.

C’est à la perspicacité et ténacité de la conseillère d’opposition (dvg) Dominique Boy-Mottard qu’on doit une meilleure connaissance de la situation . D’ailleurs quand les choses ne filent pas comme prévu, il est normal de brouiller en peu les cartes.

Finalement , on sait que la société gestionnaire (Banimmo) de ce site a eu des difficultés financières et qui a donc manqué des moyens pour réaliser l’investissement.

Au delà des problèmes contractuels ( loyers impayés, pénalités) , il "semblerait" qu’une solution aurait été trouvée ( vrai ? pas vrai ?) et que l’ouverture de l’activité pourrait se faire en septembre.

Faute de clarté, tout ce qui a été dit doit être pris au conditionnel.

Le groupe Un autre avenir pur Nice a présenté 3 voeux :

Voeu n 1 : allongement de la durée de la gratuité du stationnement en voierie de 30 minutes à 1heure . Cette demande a été refusée pour une double raison. La première est la volonté de fluidifier le stationnement , évitant une durée excessive. La deuxième est la manque à gagner, en terme de pénalité (16 euros)pour les contrevenants.

Voeu n 2 : Tarification des cantines scolaires avec un barème de 5 tranches dont la plus basse fixerait le repas à 1 euro (actuellement le tarif le plus bas pour la cantine scolaire est fixé 1,70 euro pour le repas de l’école maternelle et 2,24 euros pour le repas de l’école primaire). La demande a été retirée après la déclaration du Maire qui a annoncé une nouvelle tarification à partir de la prochaine année scolaire.

Voeu n 3 : Classement par les services de l’Etat de la Villa Paradiso ( ex-Conservatoire régional et services de la Ville). Actuellement libre , cette demeure a été mise en vente au prix de 8 millions d’euros (plus importants frais de rénovation) et la Mairie , pour éviter des utilisations peu ou pas respectueuses de son passé relevant du point de vue de l’histoire locale, l’a inscrite comme "patrimoine bâti remarquable". Une commission ad hoc est chargé d’étudier si cette dénomination la protège mieux on non par rapport au "classement"

Un voeu a été dépose par le groupe CNIP-DvD :

Voeu n 4 : la demande au gouvernement de revenir sur sa décision de répatrier les dijhadistes sur notre territoire n’a pas été admise puisque le sujet n’est pas de compétence municipale

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message