Grève : transports publics perturbés, parkings de stationnement gratuits

Malgré l’échec des précédentes journées d’action, salariés, chômeurs et retraités sont une nouvelle fois appelés par la CGT, FO et SUD à manifester ce mardi.

Ils entendent, cette fois-ci, s’élever « contre la politique de destruction de notre modèle social qui est à l’œuvre, favorisant les inégalités et la casse des droits collectifs », selon le mot d’ordre retenu.

Et ce après s’être opposé dans la rue aux ordonnances Pénicaud de réforme du Code du travail à l’automne dernier, au changement de statut de la SNCF au printemps, ou à la réforme à venir de la fonction publique.

Quelque 200 rassemblements sont annoncés sur tout le territoire et plusieurs grèves ou débrayages, notamment dans le public, les transports ou les écoles, devraient occasionner des perturbations plus ou moins conséquentes.

A Nice ce sera place Masséna et le service de transport ne sera pas opérationnel.

Avec cette nouvelle journée de mobilisation, la CGT et FO espèrent capitaliser sur le mécontentement des Français remontés contre le gouvernement, ne croyant pas à ses promesses de hausse du pouvoir d’achat.

Et aussi se positionner par rapport aux élections du 6 décembre - et 15 jours avant à la SNCF - dans la fonction publique où toutes deux ont beaucoup à perdre : la première place dans la fonction publique d’État pour FO, et la première place, public et privé confondus, sur l’échiquier syndical pour la CGT.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message