L’« Eco-pâturage » à Nice ! Une expérimentation qui allie l’environnemental et l’économique

Ce samedi, dans le cadre de la gestion écologique de ses espaces verts, la Ville de Nice lance une opération d’éco-pâturage sur ses sites enherbés.

L’Eco-pâturage a pour but de gérer durablement les espaces verts en favorisant la biodiversité ainsi que l’amendement naturel des sols. Une technique qui permet notamment aux plantes de pousser plus vite qu’avec des méthodes industrielles et qui combine deux intérêts : environnemental et économique.

Ce sont des « moutons d’Ouessant », des animaux brouteurs provenant de l’île bretonne éponyme, qui ne s’attaquent pas aux arbres, ni aux buissons et ne mangent que de l’herbe avec une coupe de hauteur régulière. Ces animaux sont aussi réputés pour leur capacité d’adaptation au milieu urbain.

Au total, 5 parcelles de la Ville de Nice, situées à proximité d’écoles et crèches, vont bénéficier d’un « Eco-pâturage » avec l’aide de la Bergerie de Kakisse, gérée par l’éleveuse Béatrice Piston, à Belvédère. Les premiers moutons seront installés

2 moutons d’Ouessant resteront 15 jours sur cette parcelle de terrain. Ils recevront la visite quotidienne d’un agent de la Direction des Espaces Verts et une visite hebdomadaire de l’éleveuse.

Si le test, en cours jusqu’en décembre 2018, s’avère concluant, l’opération « Eco-pâturage » sera reconduite et développée en 2019.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message