L’église Saint-Pons retrouver sa splendeur

Une convention entre Christian Estrosi, président de la Métropole Nice Côte d’Azur et de la région, Philippe Pradal, maire de Nice, et Jean-Louis Marques, délégué départemental de la Fondation du patrimoine, permettra de restaurer entièrement l’église abbatiale Saint-Pons.

Ce programme de rénovation général va servir à redonner vie à cette architecture d’inspiration turinoise, menacée de fortes dégradations et fermée au public depuis 1999. Il concerne, pour la partie extérieure, les façades, la charpente, et la couverture.

À l’intérieur cette fois, l’accent sera mis sur la remise en été des menuiseries, et du mobilier, tout en veillant à la conservation des ouvrages d’art de l’église.

La dernière rénovation de ce monument, incontournable du patrimoine niçois, date de 1725. À l’époque considérée comme l’une des plus belles églises baroques de la ville, le but de ces rénovations est donc de la remettre au premier plan.

Une fois les travaux terminés, Saint-Pons pourra recevoir, pendant l’année, des concerts de l’Orchestre Philarmonique de Nice ou de compagnies privées. L’église pourra également recevoir des débats, conférences ou colloques.

Le rôle de la fondation

La Fondation du patrimoine œuvre à promouvoir la sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine des Alpes-Maritimes. Entre architecture rurale de montagne, des villages perchés pour contrer les invasions sarrasines, de nombreuses chapelles d’entrée de hameaux pour se protéger des épidémies, et architecture maritime, avec une grande densité de ports, des maisons de pêcheurs atypiques, tout ce patrimoine sert la richesse de la mémoire locale.

Et la missions de cette fondation est de le sauvegarder, en organisant des partenariats public/privés, en passant des accords avec les régions, les départements, les communes, les associations locales,et avec des mécènes* qui bien sûr donnent un sérieux coup de boost aux projets.

Thibault Bourru

Pour mémoire : L’église est classée au titre des Monuments Historiques par arrêté du 3 mai 1913. Le 16 juillet 1914, l’église de l’ancienne abbaye est érigée en paroisse. Les façades et les toitures de l’église et du cloître sont inscrites quant à elles à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques par arrêté du 29 décembre 1949.

* les dons sont defiscalisés

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message