Le projet tant attendu du nouveau MIN prend corps

Suite aux travaux du comité de pilotage, présidé par Martine Ouaknine, et de la commission ad hoc, présidée par Christian Tordo, le projet pressenti du futur MIN était dévoilé hier après-midi à la Mairie de Nice en présence de Christian Estrosi.

Le 13 avril 2015, le conseil métropolitain a décidé d’avoir recours au Partenariat Public - Privé pour la conception et la réalisation du futur Marché d’Intérêt National (MIN) sur le site de La Baronne, sur la commune La Gaude, au cœur de l’Eco-Vallée.

Le transfert du MIN permettra de doter la métropole d’un outil innovant et adapté aux problématiques de demain pour mieux soutenir les producteurs locaux et développer les nouvelles filières agricoles.

La Mairie , à la demande des producteurs et des grossistes, avait décidé de reprendre la gestion des MIN en régie :

- pour donner un cadre institutionnel solide, aux activités et entreprises en attendant le transfert sur les terrains de la Baronne.
- pour maintenir les tarifs de redevance comme je m’y étais engagé".

Pour rappel, le MIN (Marché d’Intérêt National) niçois est l’un des plus important de France. Son chiffre d’affaire est estimé à près de 252 millions d’euros par an pour plus de 260 producteurs et des milliers d’emplois induits.

"Sa reconfiguration et son déménagement ont pour objectifs de répondre aux attentes des professionnels, des grossistes et des producteurs, tout en préservant et développant ces emplois ainsi que notre filière agricole" a déclaré Christian Estrosi.

Le nouveau MIN s’étendra sur 35000 m2 avec 800 places de stationnement pour les véhicules légers et utilitaires ainsi que 200 places de stationnement poids lourds. Une desserte routière améliorant la liaison avec la rive droite est prévue. Il s’agit de créer un demi échangeur sur la RM 6202 bis permettant desservir le futur MIN et la rive droite du Var. Le coût est estimé à 10 millions d’euros à la charge de la métropole, mais pris en charge à 100% par l’EPA, pour une livraison courant 2020.

"La relocalisation du MIN permettra également de libérer un site stratégique à deux pas du deuxième aéroport de France et du Pôle d’échanges multimodal, en vue de réaliser un parc des expositions, réelle nécessite pour notre métropole" a ajouté le Maire de Nice.

La société EXTERIMMO a été retenue pour assurer la construction d’un MIN moderne, fonctionnel, connecté, durable et smart grid. Le nouveau MIN pourra accueillir l’actuel MIN, tout en ménageant des possibilités d’évolution.

L’idée, insérer qualitativement le nouveau MIN dans l’environnement de l’Éco-Vallée :

- 13 hectares dont plus de 3 hectares sanctuarisés et dédiés à la préservation de la bio-diversité de la basse plaine du Var.
- 45 000 m2 de plancher tourné vers l’éco technologie.
- le recours aux énergies renouvelables dans la production.

Le projet pressenti propose :

- deux bâtiments dédiés aux distributeurs d’une part et aux grossistes d’autre part.
- des espaces dédiés à chaque type de professionnel.
- des places de stationnement.
- un carreau des producteurs central et animé.
- une zone d’accueil conviviale avec restaurants et services.
- une performance énergétique optimale.
- une économie de 2 millions d’euros annuels sur les loyers.

Christian Estrosi a tenu à rappeler que le futur partenaire privé aura la charge du financement, de la construction et de la maintenance des bâtiments des MIN, tandis que leur gestion restera une compétence de la régie des MIN d’Azur.

La réalisation du nouveau MIN représente plus de 150 millions d’euros investis dans l’économie locale et la création de 200 à 300 emplois nouveaux.

Le calendrier de la procédure de PPP est le suivant :

· Signature du contrat de partenariat : Janvier 2019

· Date début des travaux : fin 2019

· Date de livraison : 2021

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message