Le Rassemblement National saisit la Commission de Déontologie de la Région pour les frais de déplacements de Christian Estrosi

Dans le mouvance de moment , le RN a trouvé la faille pour essayer de "cabosser" , voir plus, Christian Estrosi ou au moins son image. A la manoeuvre les deux responsables ( le varois Frédéric Boccaletti) du parti d'opposition régionale qui ont saisi la Commission de Déontologie en raison d'un prétendu dépassement de frais de déplacement et de représentation*, dénoncé par Médiapart. L'occasion était trop belle pour ne pas en profiter...

"Puisque, toujours à grand renfort de communication, Christian Estrosi avait aussi jugé nécessaire de doter la Région d’une Commission de déontologie, nous avons donc saisi celle-ci par courrier ce jour afin qu’elle puisse se prononcer sur les dépenses de l’ex-Président, aujourd’hui encore Président délégué. La Commission et sa Présidente trouveront ici une occasion unique de démontrer leur indépendance !" ajoutent, non sans malice, les deux élus régionaux.

On ne reste qu’attendre la suite !

*En effet, le site d’information révèle que Christian Estrosi a cumulé les nuitées dans un luxueux hôtel parisien, certaines coûtant jusqu’à 360 euros. Soit quatre fois le montant que lui-même avait fixé pour les élus.

Mediapart révèle ainsi que les nuits d’hôtel de Christian Estrosi ont coûté à la collectivité régionale, et donc aux contribuables, près de 5000 euros en à peine un mois, entre le 11 septembre et le 12 octobre 2016. A ces coûteuses nuitées viennent s’ajouter quelques dîners, dont un repas dans un restaurant cannois, pendant le festival du film, pour 3 640 euros, payé par la Région sans que les règles des marchés ne soient apparemment respectées et cela malgré les avertissements des services administratifs concernés.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message