Les constructions illégales de l’Ariane : une histoire ubuesque

La "découverte" récente, dans le quartier de l'Ariane, de 855m2 de constructions illégales, comprenant des logements, une cuisine industrielle et un abattoir clandestin ne peut que surprendre et laisser pantois ! Comment cela a pu se produire dans un quartier en pleine ville sans que personne s'en aperçoive ? N' y-t-il pas d'élus du territoire, conseil de quartier, associations d'animation sociale, police municipale ( un commissariat est à 700 mètres de ce lieu) ? Il semblerait que les "marchands de sommeil" ( 13 logements ont été inventoriés) , père et fils, étaient déjà connu pour une infraction semblable en 2008...depuis pas de suivi ni de contrôle ? D'après des témoignages , "tout le monde" savait...mais, si cela est vrai, personne a réagi ? Philippe Vardon (conseiller régionale et responsable niçois de FN) hausse souvent les ton et quelques fois de manière excessive, mais cette fois-ci pose la bonne question : " comment peut-on construire tranquillement des logements, une cuisine industrielle et faire marcher un abattoir clandestin pendant des années. Tout cela semble une affaire délirante". La réaction de Christian Estrosi ne reprend que des aspects administratifs et juridiques. Peut-être qu'il faut partir de là. Mais ce qui est certain , c'est qu'il ne faut pas en rester là. Comment croire que personne à vu, su, parlé, même pour donner une simple indication ? Il n'y a-t-il un Pinocchio qui se cache quelque part ?

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message