Prélèvement à la source : Le Direction Départementale des Finances Publiques fait le point

Alors que le prélèvement à la source vient de terminer sa semaine de lancement, Gilles Gauthier, le directeur des finances publiques des Alpes-Maritimes, a tenu une conférence de presse pour faire le point, rassurer et informer les citoyens qui se posent encore des questions.

La période du 02 au 08 janvier était cruciale pour le gouvernement et l’administration fiscale. Le lancement du prélèvement à la source suscite, depuis un certain temps déjà, des débats animés et parfois houleux. Face à de nombreuses incompréhensions ou appréhensions, Gilles Gauthier tient un discours rassurant. « C’est une opération lourde à gérer, mais depuis le lancement nous n’avons eu aucun bug informatique », explique-t-il.

Pour rappel, voici une brève explication du prélèvement à la source :

- En tant que salarié, une ligne supplémentaire va s’ajouter à votre fiche de paie. Elle correspond au prélèvement à la source de votre impôt sur le revenu. La somme que vous touchez habituellement va donc diminuer, car votre employeur en prélèvera une partie à l’attention de l’administration fiscale.

- Les retraites, revenus des indépendants, revenus fonciers récurrents et certaines allocations sont aussi concernés. En revanche, ce n’est pas le cas pour les capitaux mobiliers, les plus-values immobilières, les plus-values de cessions de valeurs mobilières ou de biens meubles corporels.

- Le calcul de l’impôt ne change pas, seulement la manière dont il est collecté. L’impôt sur le revenu de l’année 2018 sera effacé au moyen d’un crédit d’impôt pour éviter un double prélèvement.

Le 15 janvier 2019, le versement des avances de 60% sera effectué. 8,8 millions de foyers vont bénéficier d’une avance de réductions et crédits d’impôt sous forme de virement. En moyenne, le montant de cette avance s’élève à 627 euros.

Si des doutes ou des interrogations demeurent, différents moyens sont mis à votre disposition pour vous informer. Un numéro d’appel gratuit a été ouvert spécialement pour le prélèvement à la source, il recense déjà 818 050 appels. 1400 opérateurs sont mobilisés pour répondre à vos questions. Il est également possible de se connecter au site internet impots.gouv et d’exprimer une demande par messagerie.

* Numéro d’appel gratuit : 0 809 401 401
* Site internet : impots.gouv.fr

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message