Une convention entre la commune de Gorbio et la Fondation du patrimoine pour la restauration de la chapelle Saint-Lazare, fleuron du patrimoine local

Gorbio, village des Alpes-Maritimes, authentique et perché sur un éperon rocheux,
possède un charme incontestable émanant de son riche patrimoine. Ce dernier se
compose entre autres de l’orme planté en 1713 et classé Arbre Remarquable en 2003, des ruines du château Lascaris, du vieux presbytère, du château des comtes de Malaussene, de la chapelle des pénitents blancs et de l’église paroissiale SaintBarthélemy.

Ces deux derniers édifices ont fait l’objet de souscriptions lancées avec le concours
de la Fondation du patrimoine des Alpes-Maritimes. Opérations couronnées de
succès, la commune de Gorbio réitère ainsi sa collaboration avec la Fondation. C’est
la troisième fois en 8 ans que Gorbio fait appel au mécénat populaire et à celui des
entreprises. Et en 2018, quel projet !

L’appel aux dons lancé va permettre la restauration de la chapelle Saint-Lazare.
Dans les Alpes-Maritimes, seules trois chapelles construites entre le XIe et le XVe siècle sont dédiées à Saint Lazare : à Tende, à Saint-Martin-Vésubie et à Gorbio ! La sauvegarde de cet édifice est donc majeure.

La légende ancienne veut qu’un lépreux soit venu mourir à l’endroit où fut décidé la
construction de la chapelle. Elle trouve ses origines à l’époque médiévale ; furent
ajoutés au XVIIe siècle les corniches intérieures en stuc.

Des travaux urgents de consolidation sont nécessaires car les murs de l’édifice sont
menacés d’effondrement et la structure s’ouvre dans le sens Sud-Est Nord-Ouest.

À l’issue de ses travaux, une exposition permanente y sera installée avec pour thème
Lazare et les lépreux à l’époque médiévale. L’objectif est de faire vivre la chapelle
toute l’année.
.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message