Alea jacta est : la "France audacieuse" a pris le départ, on verra la suite

Comme annoncé, Christian Estrosi a lancé ce mardi sa "France Audacieuse", un réseau de maires influents qui doit, selon les termes de l'intéressé , combler le "vide énorme" qui existe entre Les Républicains, "profondément radicalisés" et "une droite macroniste". La France audacieuse n'est pas ( encore ?) un parti politique au sens strict. Pour le maire de Nice : "Nous sommes dans le cadre d’une double appartenance, chacun pouvant rester dans sa famille politique d’origine".

Après La France insoumise, voici désormais La France audacieuse. Il regroupe des maires de droite et du centre, dont ceux de Toulouse, Reims, Vesoul, Le Havre... Au total 20 élus font parti de ce premier groupe de fondateurs.

"Aucune leçon n’ayant été tirée des élections du printemps, nous avons souhaité, sans pour autant nous mettre en opposition avec qui que ce soit, lancer un mouvement de citoyens qui apporte une contribution à la rénovation du paysage politique", a motivé Christian Estrosi.

Son idée est de « faire monter une voix des territoires » après la loi sur le cumul des mandats. « Les maires, qui sont en première ligne sur tout, ne peuvent être tenus à l’écart de l’exécutif et du législatif », justifie aussi le maire de Nice.

« La France audacieuse » sera également ouverte à n’importe quel citoyen.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message