Appel du FN aux adhérents du Sens Commun : votre combat est le notre, venez avec nous

Le Sens Commun (mouvement catholique très conservateur) évoluant au sein de LR), fait débat dans la campagne interne dans ce parti pour l’élection à la présidence.

Les personnes de ce mouvement ne sont pas très nombreuses ( entre 7 et 10 mille adhérents) mais elles sont très actives et mobilisatrices. D’ailleurs, Elles sont bien "les minorités actives qui font l’histoire" (et non pas les majorité silencieuses) comme prédisait Lenine dans "Etat et révolution".

On l’a vu dans les manifestations publiques contre la loi pour mariage pour tous et en soutien à François Fillon dans la campagne présidentielle du printemps dernier.

Des combats d’arrière-garde mais menés avec une bonne organisation et la foi des ccombattants . Pour mémoire, le peuple du Trocadéro c’était bien eux.

C’est pour cela que la ligne politique de Laurent Wauquiez pose des interrogations : sa droite-droite ne s’apparentera pas avec les idées du Sens Commun ? Y compris la proximité avec le FN ou des personnages venant de l’extrême droite qui pourraient cautionner la ligne politique du parti vis-à-vis de l’électorat frontiste ?

Le favori pour prendre les reines d’un parti sonné après les deux défaites à la présidentielle et aux législatives, s’en défend mais les faits sont là pour rappeler que soit lui qu’ un des ses bras droits Eric Ciotti ( et d’autres) étaient en premières lignes dans les deux manifestations sus-citées.

Alors le doute est bien permis...

Pour ajouter quelques soupçons à la réalité, Christian Estrosi a récemment adressé un courrier à la direction provisoire du parti pour demander une clarification au sujet de ses potentielles alliances , en recevant de retour une déclaration de "non possumus".

Est-elle suffisante ou , une fois le résultat connu, le vainqueur pourra reprendre une liberté d’action ?

Autre indice de cette possible recomposition à droite, le responsable niçois du Front National Philippe Vardon, lui a lancé un appel aux adhérents du Sens Commun pour qu’ils rejoignent son parti, signe que les valeurs et idées de ceux-là sont compatibles avec celles frontistes.

Comme on peut constater les pions sont en mouvement et chacun prend position ...

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message