Brenier, l’autre Marine

Arrivée sous les applaudissements du public, Marine Brenier a effectué des voeux assez classiques. Mais ce qui a marqué, ce sont ses sympathisants qui scandaient : "Marine ! Marine !" Un prénom qui rappelle forcément quelqu'un d'autre.

Il y a Le Pen, la blonde, souvent décrite comme froide et presque cinquantenaire de l’extrême droite. Et puis Brenier, la brune d’à peine trente ans, qui gravit les échelons politiques à une vitesse folle, toujours avec le sourire.

Au travers d’un discours relativement long, Christian Estrosi -sorte de mentor politique de Marine Brenier- a loué la trajectoire politique de la jeune élue. Jeune trentenaire, passée par les rangs du RPR et de l’UMP, plus jeune adjointe, plus jeune conseillère, députée à 29 ans. "Soyez fiers de votre députée, Marine a réussi à fédérer". Nouvelle salve de "Marine ! Marine" dans l’assemblée avec, cette fois-ci, une touche d’humour de la part de l’homme politique. "Je vous avoue que je préfère celle-là !"

Marine 2.0

Du classique donc, dans le texte. Des remerciements, sans oublis. Des souhaits de réussite après une année difficile et des regards forcément tournés vers 2017, année présidentielle. Des voeux tout ce qu’il y a de plus normal. Mais Marine Brenier innove. La communication des politiques est un élément obligatoire et elle l’a bien compris. Retransmission en direct de ses voeux via Facebook, possibilité de revoir le résumé vidéo de son activité politique, des photos bien évidemment, tout est fait pour afficher au plus grand nombre l’image d’une Marine, celle qui s’appelle Brenier.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message