Conseil national sur l’Europe chez Les Républicains à Menton. Rencontre Estrosi-Wauquiez à Nice

Le parti se réunit à Menton pour débattre de sa position sur l'Europe en prévision des élections européennes de mai 2019. A cette occasion, il doit être présenté une série de propositions et une tribune pour exposer les positions du parti. Avec l'actuelle diversité des opinions, il ne sera pas facile de trouver un compromis. Il va donc falloir trouver le juste équilibre pour contenter tout le monde. Jean Leonetti, nommé il y a peu numéro 2 du parti, probable tête de liste aux élections européennes en mai 2019, se veut optimiste : "Le débat se fait et se fera sereinement, car nous savons tous que nous avons un bel espace politique de projet, que nous pouvons proposer une alternative au clivage eurosceptiques-eurobéats". Mais la première réponse viendra de la présence ou absence des poids lourds ... En attendant , hier après-midi, Laurent Wauquiez a rendu visite au républicain "audacieux" Christian Estrosi , entouré de sa garde rapprochée. Le "seigneur" niçois l'a précédé dans le débat en présentant les propositions européennes de son mouvement "La France audacieuse" il y quelques jours, qui sont autrement pro-Europe que ce document-bouilli que les Républicains débattrons en Conseil national. Cette visite , amicale ou de courtoisie républicaine qu'elle soit , montre bien que la mise en demeure de Christian Estrosi de la part de son parti n'est pas d'actualité, au moins pour le moment. L'ambiguïté reste toujours au dam de celui ou ceux qui voudraient clarifier la situation pour programmer la suite. 2020 n'est pas si loin ...

Le Bureau politique des Républicains soumettra au Conseil national sept engagements qui posent les bases de la ligne européenne du parti.

1. Notre engagement européen :

Nous, Les Républicains, croyons que la France a besoin de l’Europe pour répondre aux défis qui sont face à nous. La construction européenne doit se faire dans le respect de la volonté des peuples et des Nations. L’abandon de l’Euro serait une folie.

2. Des frontières sûres :

Les Républicains font de la protection de nos frontières européennes face à l’immigration de masse incontrôlée et à la menace du terrorisme islamiste leur priorité absolue.

3. Des frontières stables :

Les Républicains refusent tout nouvel élargissement de l’Union Européenne ou de l’espace Schengen.

4. Préférence européenne et réciprocité :

Les Républicains s’engagent en faveur de la préférence communautaire pour nos entreprises, nos emplois et nos agriculteurs. Ils exigent que le principe de réciprocité soit l’élément fondateur de notre politique commerciale.

5. Refus de la concurrence déloyale :

Les Républicains croient en la libre entreprise et refusent la concurrence déloyale, ainsi que le détournement du travail détaché.

6. Moins de normes. Plus de projets :

Les Républicains veulent refonder les compétences de l’Union Européenne : moins de normes, plus de décisions prises au niveau des Etats et de nouvelles coopérations dans les domaines de la Défense, de la recherche médicale, d’Internet, des grandes infrastructures de transport etc...
Ils veulent faciliter les échanges entre les jeunes Européens et renforcer Erasmus.

7. Une civilisation européenne :

Les Républicains n’oublient pas qu’avant d’être une construction institutionnelle, l’Europe est une civilisation commune, dont nous voulons transmettre l’identité, la culture, les racines et les valeurs.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message