Le "rassemblement " de Christian Estrosi

Le Festin de Nice organisé par les Amis du Maire a été une indéniable réussite en terme de présence ( près de 5000 personnes ) et d'organisation ( pas facile de faire tout fonctionner avec tout ce monde). Introduit par Pier-Paul Leonelli , président de l'association, le président de la Région PACA Renaud Musellier a voulu signifier toute sa collaboration, complémentarité et complicité avec celui qui a gagné l'élection régionale en 2015, avant de lui céder la place pour reprendre sa place de maire dans " sa" ville natale.

La scène remplie d’élus de tout bord , sénateurs, députés, maires , conseillers régionaux, départementaux, municipaux de Nice, ( y compris ceux qu’on retrouve n pose sur d’autres photos et ...avec d’autres personnalités politiques !) , Christian Estrosi , en grande forme salivaire après une été pendant laquelle il a été "en réserve" comme il a lui même voulu le souligner, , a sorti de son registre le numéro du rassembleur.

Fin des idéologies, dépassement des traditionnels clivages droite-gauche pour une politique au service de la collectivité axée sur l’efficacité, soutien vigilant mais sans préjugées du gouvernement Macron , voici la recette politique pour le proche avenir- suivant le maire de Nice.

Qui , par ailleurs, n’a pas manqué d’annoncer de vouloir animer le monde des collectivités, maintenant que la loi sur le non-cumul des mandats a coupé le cordon ombilical entre les élus nationaux et la vie des territoires.

Pourtant, dans son cas, on voit mal Marine Brenier s’affranchir de son mentor...

Mais le maître- mot de la soirée était bel et bien "rassemblement" , synonyme d’ unité entre les communes grandes et petites , entre les nantis et les démunis , le tout dans le cadre d’une communauté.

La morale ? Unis on gagne ( dit le dicton) ; en ordre dispersé, on va nulle part.

Mais la soirée était plutôt celle de la convivialité que de la politique "politicienne".

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message