Les voeux du Maire de Nice au personnel municipal

C'est hier que Monsieur le Sénateur Maire Jacques PEYRAT a présenté ses meilleurs vœux à l'ensemble du personnel municipal, un "grand moment d'intimité en famille" comme il aime à le dire, sentiment qui semble largement partagé par l'auditoire composé de plus de 3500 agents de la fonction publique territoriale.


Une projection en avant-propos présente sous le thème « en 2006 Nice change » les projets qui feront l’actualité des différent services pendant toute l’année avec :

1) le conservatoire de région muni d’un grand auditorium de 750 places dont l’inauguration aura lieu aux alentours du 20 octobre 2006,

2) le doublement de la voix Mathis dont la prolongation de 2000 m est attendue par bon nombre d’automobilistes,

3) le tramway bien entendu qui lui avait valu l’an dernier à cette même occasion une ovation d’applaudissements pour preuve si besoin en était de l’adhésion des Niçois à ce projet. « la première rame est construite, annonce Monsieur Deschamp, directeur des travaux, dans 6 mois les premiers essais auront lieu. Il n’y aura pas de ligne aérienne sur les places Masséna et Garibaldi, le tram à ces endroits-là fonctionnera sur un système de batterie », tramway que le Sénateur Maire souhaite voir s’étendre sur une ligne deux et trois pour desservir au mieux la population.

Puis l’université St Jean d’ Angely, la cité des sports, Nice Méridia (avril-mai 2006) qui aura demandé un jugement en cassation pour obtenir gain de cause, la poursuite du plan école, du plan petite enfance, des aménagements de quartiers et la nouvelle mairie avant la fin de ce présent mandat.

« Ouf, que vous êtes impressionnants, je tenais à vous remercier d’être venus si nombreux pour la 11 ème année, c’est toujours pour moi un moment heureux et important, et face à vous, c’est le bonheur qui prime sur l’importance. »
Les élus, le cabinet du Maire, les directeurs généraux sont salués et remerciés, « et même si nous, élus, prenons les décisions des équipements et des grands travaux, , c’est vous qui les réalisez. »

Pour un homme que l’on dit froid, prétentieux, brutal et inaccessible selon ses propres mots, c’est dans une humilité non feinte que face au personnel, il fait état de son profond respect, de la plus petite à la plus haute fonction, énumérant presque les services et terminant en disant « voilà ce qui justifie et autorise à dire que Nice 2006 change. »

Depuis 4 ans, en fin de discours, un spectacle est prévu à l’attention d’un personnel très souvent attaqué mais qui, il faut le souligner, fait face au mieux de ses capacités et de ses moyens aux publics qui se présentent à eux. Cette année donc, Noëlle PERNA incarne Mado la Niçoise devant une armée de "Mikado" fait un show déjà bien en place récoltant une standing ovation.

C’est autour du pot de l’amitié que le Sénateur Maire déambule au milieu de ceux qui l’agrippent pour le saluer, lui présenter à leur tour leurs vœux à leur manière en espérant qu’en 2006, le travail qu’ils fournissent ne soit pas ombragé par des évènements qui les dépassent.

Une observation, une seule élue de l’opposition était présente alors qu’il s’agissait bien des vœux au personnel, doit-on en déduire qu’en dehors des batailles politico-politiciennes, la Mairie n’intéresse pas les élus opposés à la majorité ?

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message