Patrick Mottard ( Gauche Autrement/PRG) : trois voeux pour 2017, "mais rien n’est gagné"

Malgré l’épidémie de grippe (une quinzaine d’annulations, une sorte de record…), la permanence de Cyrille Besset était bien remplie ce soir pour la traditionnelle présentation des vœux agrémentée d’une galette de saison.

L’atmosphère ,tout en étant comme d’habitude conviviale à la traditionnelle présentation des voeux de Gauche Autrement , était cette année assez grave.

Patrick Mottard l’ a voulu rappeler au cours de sa brève prise de parole : "C’est qu’au-delà du drame collectif du 14 juillet notre petit monde de la permanence et de Gauche Autrement a dû surmonter quelques chagrins personnels puisqu’en 12 mois nous avons perdu chronologiquement Jean-Luc Kleinpeter, José Boetto , Odette Lavigne et Patrick Walz .

La politique ne fut évidemment pas absente. L’occasion de revisiter les primaires et les présidentielles à l’aune de cette sale guerre qui n’en finit pas avec l’islamisme radical que ce soit sa branche armée avec le terrorisme ou sa branche politique avec le communautarisme.

Puis d’évoquer l’excellent travail du groupe « Radical et divers gauche » autour de Dominique et de Marc Concas. Un groupe qui – avec la collaboration participative de Fabien Castejon et Colette Ducher – est devenue l’opposition constructive mais intransigeante que désormais les Niçois sollicitent quand ils sont en difficulté à cause de la municipalité.

Au final, ce sont trois vœux que le président du PRG départemental et régional a exprimé : "l’éradication définitive de Daesh (une étape importante…) , la sauvegarde de l’intégrité de la République malgré les aléas électoraux, et que le Premier adjoint de la Ville de Nice qui a pété les plombs en 2016 retrouve ses esprits en 2017".

"Dans les trois cas rien n’est gagné !"- a-t-il conclu dans l’hilarité générale.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message