Vieillesse et précarité à Nice : il y a urgence !

Nice a un taux de pauvreté deux fois plus élevé que la moyenne nationale. C’est la 4e des 100 plus grandes villes de France ayant le plus de personnes âgées parmi les personnes vivant sous le seuil de pauvreté. Il y a urgence. Le silence et l’indifférence règnent pourtant sur cette question. Mais rien de grave, cette année encore, nous élirons notre « stars senior » et notre « super mamie »...

Alors que la Ville de Nice conserve encore, vue de l’extérieur, une image de richesse et de vie facile, la précarité y est très importante et une catégorie de Niçois en souffrent particulièrement : les personnes âgées.

A Nice, de plus en plus de personnes âgées ne peuvent se soigner faute d’argent, mendient ou font les poubelles pour se nourrir.

De très nombreuses familles sont confrontées à l’épineuse question de la dépendance des personnes âgées et ne parviennent pas à placer leurs parents ou grands-parents dans des maisons de retraites ou des EHPAD.

Ces constats quotidiens sont confortés par une estimation récente, menée par le bureau d’étude Compas, qui a réalisé une comparaison des taux de pauvreté et une typologie des personnes vivant sous le seuil de pauvreté dans les cent plus grandes villes de France métropolitaine.

100 500 Niçois vivent sous le seuil de pauvreté (1000 € par mois), ce qui représente 28,5% de la population, soit 7% de plus que Paris (21,5%) et… le double de la moyenne nationale (14,5%) !

Nice est classée par l’étude dans la catégorie « C » : "Pauvreté élevée / sur-représentation des couples sans enfant et des ménages âgés parmi les personnes pauvres".

En effet, Nice présente un des plus forts taux de personnes âgées (8,6%) parmi les personnes pauvres. Seules Ajaccio (12%), Antibes (11,5%) et Cannes (10,1%) font pire.

Alors que plus de 8600 personnes âgées vivent sous le seuil de pauvreté à Nice, la question ne semble être la priorité ni du Conseil Départemental ni de la Ville de Nice, pourtant en charge des aides extra-légales aux personnes âgées.

Communiquer sur la « Silver économie », organiser chaque année le concours de « super mamie » ou la très médiatisée « Star Senior » sont sûrement de très bonnes choses, fermer les yeux devant le phénomène inquiétant de précarisation croissante des personnes âgées en est une autre.

Nice présente un taux de pauvreté deux fois plus élevé que la moyenne nationale. C’est la quatrième des cent plus grandes villes de France métropolitaine ayant le plus de personnes âgées parmi les personnes vivant sous le seuil de pauvreté. La situation est alarmante. L’indifférence et le silence règnent pourtant sur cette question.

Il ne fait pas bon vieillir à Nice. Mais ce n’est pas grave, l’an prochain, la Star Senior fera sûrement des claquettes…

par David Nakache

Source de l’étude : Pauvreté et types de ménages : une typologie des intercommunalités

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message