Agropak06 : une alternative économique et écologique

Ces chercheurs scientifiques, ont un projet pour nous, celui de faire le choix de la première maison autonome en énergie solaire et hydrogène. C'est par hasard si tenté qu'il existe, que Nice Première les a rencontrés.

NP : Parlez nous de votre association.

Rudy : Notre association a pour but de développer l’autonomie d’énergie solaire grâce au principe pédagogique d’une éducation ludique de la science. Si elle est accessible aux enfants, elle l’est aussi pour les grands.
Lorsque nous sommes arrivés sur la Côte d’Azur, nous avons constaté que les températures étaient similaires à celles que l’on trouve à Miami où le phénomène de chaleur porte le nom d’el nino Lorsque ce nom a été donné à la première canicule, nous ne savions pas alors de quoi il s’agissait exactement. En France on a attendu aussi la première canicule. Après quelque mois passés ici, nous avons décider de créer une association pour permettre de rendre notre technologie accessible à tous.

NP : Quelle est cette technologie ?

Rudy : Il s’agit de panneaux solaires qui peuvent vous permettre d’utiliser tous vos appareils quotidiens comme une machine à laver, un scooter électrique. Actuellement nous travaillons sur un réfrigérateur. Ainsi réduire la production de substances nocives pour l’air et l’ozone.

NP : Pourquoi à Nice ?

Rudy : Pour tout vous dire, nous avons débuté à Menton où la Ville nous a offert, en premier, un emplacement. Il semble que l’impact sur la population est moindre qu’à Nice. Ici, nous avons été reçus par tous les acteurs de l’environnement. Nous avons fait des démonstrations et des informations nombreuses aussi dans des collèges. Nous appelons d’ailleurs ces jeunes « les stars academy environnement ».

NP : Quelle sorte de démonstration faites vous ?

Rudy : Bien nous avons une maison équipée que l’on monte et que l’on peut toucher. D’un coup ça devient concret et le public comprend mieux.

NP : En quoi l’énergie solaire peut changer l’avenir ?

Rudy : Bien grâce à notre technologie, nous pouvons réparer la couche d’ozone. Ces recherches sont issues d’un ancien programme de Gorbatchev , il s’agit de « refill ozone ». Voyez-vous les particules qui créent le trou dans la couche d’ozone ne sont pas détruites mais séparées. Le principe est de rassembler les particules séparées par la chaleur grâce à un satellite à laser.

NP : La France est-elle en retard sur le reste du Monde ?

Rudy : Oui très en retard cependant il y a un mode de subventionnement unique au monde qui est adapté en fonction des régions.
L’enjeu de ces démarches personnelles sont en fonction du libre arbitre de chacun. Dans une région telle que la nôtre, ensoleillée, où la vie requiert un niveau financier grandissant, réaliser une économie financière en protégeant l’environnement tombe sous le sens.

Nice première vous informera sur les prochaines manifestation de cette association afin que vous puissiez toucher et voir par vous même.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message