39è édition du festival MANCA : PRIMA LA MUSICA !

En cette année 2018, nous fêtons les 70 ans du jazz. La programmation nous a été dévoilée par François Paris dont l’opéra : Le cas Jekyll sera présenté salle Jedrinsky à la Diascomie le vendredi 7 décembre à 20 heures. Le festival des MANCA se déroule entre le 2 et le 9 décembre. Les lieux de concerts sont divers dans la ville : l’Opéra, l’Entrepont aux anciens abattoirs, Le Conservatoire de Nice, le Palais Lascaris, la Villa Arson, le Musée National Marc Chagall et la Diascomie.

Faire une programmation doit répondre à plusieurs facteurs d’équilibres : les genres, les personnes. La querelle entre le texte et la musique (opéra) est l’essence de cette 39° édition. Les MANCA essayent également d’harmoniser l’art et la science, de répondre à la technologie, prolonger le geste du musicien, du chef d’orchestre. Créer l’osmose entre le son et la voix, maitriser l’acoustique. Six concerts, un Opéra, des créations mondiales, vingt-cinq compositeurs de onze nationalités.

Les MANCA prennent une dimension internationale. Le conservatoire de Nice avec ses étudiants offrira un concert gratuit le mercredi 5 décembre. Le samedi 8 décembre la journée arts & sciences se déroulera à la Villa Arson pour divers spectacles gratuits.

Toutes les bonnes choses ont une fin, le 9 décembre le rideau tombera au musée Marc Chagall avec un ensemble vocal, des voix solistes au féminin. Prima la Musica est la thématique de cette édition. Toujours et avant tout la musique ancienne et contemporaine.

Si les MANCA sont la musique d’aujourd’hui, la musique d’hier et même d’avant-hier avec la viole d’amour au palais Lascaris est un hommage au passé. Le cadre de cet ancienne demeure patricienne se prête admirablement à cet instrument dont on sera surpris par sa modernité avec des musiques acoustiques.

Thierry Jan

Renseignements : Cirm-manca.org

Téléphone : 04.93.88.74.68

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message