Exposition à la Galerie Depardieu : Des signes à travers la photo

Une photo, finalement n’est pas qu’une image transposée sur le papier. Elle est un assemblage de signes pris dans une situation donnée. L’artiste intervient pour souligner le sens de ces signes. C’est là l’expression de son talent.

Daniel Rothbart est un habitué de la galerie Depardieu, c’est sa sixième exposition sur les cimaises de cette galerie.

Semiotic situations, regarder l’image ou la photo ? Non ! Pas seulement.

L’artiste a inséré dans des photos de la fin du XIX° et du début du XX° siècle, des signes, des symboles, en fait ses sculptures et des mobiles. Ces vieilles photos : cartes de vœux, artistes de cinéma du muet, photos Hollywoodiennes, star comme Heidi Lemaar d’origine autrichienne.

D’autres sujets sont abordés comme les scènes bibliques avec David, Hérode et les premiers péplums américains. Napoléon, tout se mélange en un délicieux patchwork.

On bondit allègrement les siècles et on évoque une corrida. Toujours des photos d’avant la première guerre mondiale. Une vidéo accompagne l’exposition où l’on découvre les installations de Daniel Rothbart dans le Michigan et en Allemagne. Semiotic Situations nous incite à décrypter les photos, à mieux les apprécier avec les incrustations de sculptures et de mobiles leur donnant un champ et une profondeur différente.

Daniel Rothbart est un peu un magicien, un illusionniste et en tout cas un grand artiste. Ces photos du passé sont débarrassées de la poussière du temps et pourtant vieilles de plus d’un siècle sont modernes et d’actualité avec ce plus, ce trait génial d’un plasticien.

Daniel Rothbart expose en parallèle au château de la Napoule. Une exposition à voir jusqu’au 27 mai à la galerie Depardieu.

Thierry Jan

RENSEIGNEMENTS :

Galerie.depardieu@orange.fr
6 rue du docteur Jacques Guidoni ,Nice
Ouvert du lundi au samedi de 14 heures30 à 18 heures 30.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message