Le temps des balades : La Roquette sur Siagne

Le village de la Roquette longe la Siagne et se divise en trois quartiers : le vieux village sur son mamelon, saint Jean et Dandon dans la plaine de ce fleuve côtier. On a peu de trace de l’époque romaine, Le castrum de Roquettum apparait en 1041 dans un cartulaire de l’abbaye de Lérins.

Le 25 avril 1109 le seigneur Pierre Ismidor entre en religion à Lérins et fait don à l’abbaye de ses biens dont le castrum de Rochetta. En 1144 l’abbé de Lérins y érige un prieuré et installe des fermiers sur la terre saint Georges. En 1390 Raymond de Turenne détruit le village, les habitants s’enfuient à Cannes. Un pèlerinage est depuis organisé pour la saint Georges, commémorant cet évènement.

L’oratoire saint Georges nous rappelle les guerres seigneuriales du moyen âge. En 1500 une foire est organisée, preuve du dynamisme de la Roquette repeuplée entre temps par des populations venues de Ligurie. Le village est reconstruit entre 1707 et 1729, il acquière une certaine importance pour être érigé en paroisse en 1760.

L’église dédiée à saint François de Paule date de la même période, fin du XVIII° siècle. Un siècle plus tard en 1850 on édifie la chapelle saint Jean à l’emplacement d’un édifice brûlé durant la révolution de 1789. La Roquette se trouve sur une des routes de saint Jacques de Compostelle. Comme tous les villages alentours, la Roquette se consacre à la culture horticole et fournie les parfumeries de Grasse avec le jasmin et la rose Centifolia.

Il existe une querelle sur les armoiries de ce bourg entre un blason fait de cyprès et d’une colombe sur fond bleu et un autre fait d’une crosse d’évêque, de palmes répondant mieux au passé de ce village lié à l’abbaye de Lérins. Un sentier d’interprétation permet au visiteur de mieux découvrir la faune et la flore des rivages de la Siagne.

Une occasion de plonger dans la nature et de s’échapper des trépidations du monde moderne.

Thierry Jan

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message