Les peintres paysagistes de la Côte d’Azur au XIXe siècle : Des jardins dans la ville

Hier soir à Maison des Associations, place Garibaldi, Alex Benvenuto, membre du Comité de Rédaction du magazine niçois Lou Sourgentin, a animé une conférence de présentation sur cette oeuvre littéraire.

Le tourirsme d’hiver commence dès le début du XIX° siècle avec de riches hivernants qui fuient le froid, le spleen ou la phtisie. Tout est à portée de palette pour l’apparition d’une école de peinture de paysages : des acheteurs, un site, les couleurs et la lumière.

Pourtant, ces peintres restent souvent méconnus du grand public. Au-delà du souvenir, les Mossa, Fricero, Trachel, Costa, Combas, Defer livrent leurs états d’âme sur ce paysage, ses habitants, ses moeurs, et contribuent par là même à traduire une identité régionale.

Derrière ces artistes, des vies extraordinaires de travail et des destins uniques.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message