Moya et Dolly, deux vieux amis

A l'occasion de la sortie de son dernier ouvrage « Moya et la Dolly Party », Patrick Moya a rencontré ses fans à la librairie Mots du Monde, à Nice. L'artiste se représente entièrement en Dolly. Et la célèbre brebis rose n'a pas fini de faire parler d'elle.

Pouvez-vous expliquer votre parcours rapidement ?

J’ai commencé quand j’étais jeune en faisant de la bande dessinée. Après je suis rentré en lycée technique. C’est là où j’ai appris la soudure et tout ce qui me permet de faire de la sculpture. Mais je n’avais pas envie d’être ingénieur ou soudeur, donc je suis rentré à la Villa Arson, l’école d’art de Nice.


A ce moment, j’ai développé l’idée que les médias du futur, ce seraient la télévision et tous les médias numériques. Et je me disais si l’on créé une œuvre en direct, il n’y aurait plus d’histoire de l’art comme on le connaît. Pendant mes études, j’ai fait des émissions de télévision en direct, où j’étais censé être l’artiste et je m’amusais à présenter. L’idée était de devenir une créature à l’intérieur de l’œuvre, et non plus le créateur. J’ai commencé à peindre des sujets autour de la télévision parce que je voulais devenir le personnage central.

Je me suis essayé à tous les styles d’art. Comme la peinture, la sculpture, la musique, les films numériques... mais toujours en anticipant le succès d’internet. J’en avais marre de signer de mon nom. Alors, j’ai créé un personnage qui me représente et l’idée c’était qu’il puisse rentrer dans les logiciels de 3D pour l’animer. Ensuite, il est rentré dans ma peinture et j’ai créé d’autres personnages, comme la Dolly.

Comment est créée Dolly ?

J’ai créé le personnage pour la Dolly Party. Au début, c’était un emblème sur les flyers avec une charte graphique colorée. Deux ans plus tard, j’ai exposé que des toiles avec cette brebis parce qu’elle a rencontré beaucoup de succès. Et au fil du temps, elle a évolué. Au tout début, elle ressemblait à une vraie brebis, mais j’ai préféré la transformer en une sorte de nounours. C’est comme cela qu’elle a pris son identité unique.

Qu’est-ce que c’est la Dolly Party ?

La Dolly Party est une soirée électro, qui est née, il y a vingt ans. Au départ, c’était un regroupement d’ami qui participait à d’autres soirées, comme celle des Pyramides. Alors, ils ont décidé de créer une fête à eux. L’emblème c’est une brebis. Ils ont choisi ça parce que c’était le moment où on clonait des brebis. L’idée est que si on venait avec son clone, habillé pareil et du même sexe, les gens pouvaient rentrer gratuitement. C’est devenu une soirée principalement gay, mais après cela s’est développé et a eu énormément de succès.

Vous pouvez retrouver Patrick Moya dans une prochaine exposition, à partir du 15 décembre, à Nice. Elle aura lieu à la Galerie Lympia, au 2 quai d’Entrecasteaux.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Etudiante à l’Ecole Du Journalisme (EDJ) de Nice.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message