Une rétrospective de Guillomet au château de Carros

Jusqu'au 17 septembre, le centre international d’art contemporain (CIAC) de Carros accueille l’exposition « De l’ombre à la lumière », une rétrospective des œuvres d’Octave Denis Victor Guillonnet (1872-1967), cinquante ans après sa disparition. Guillonnet était un artiste au rayonnement international mais dont l’encrage territorial à Carros fut particulièrement fort, notamment car il s’installa pendant de longues années dans son atelier de La Forge, situé à l’entrée de Carros village.

Une rétrospective de Guillonnet… 50 ans après sa disparition, ce n’est pas un hasard.

Non seulement le château a pour vocation d’accueillir des artistes de dimension internationale, mais Guillonnet disposait en plus de véritables attaches , lui qui s’était installé à Carros en 1899 pour peindre dans son atelier de La Forge, à l’entrée du village, ses plus grandes œuvres.

Elles sont aujourd’hui conservées et exposées dans de nombreux musées aux quatre coins de la France.

Les œuvres proviennent de collections privées, de galeries, de grands musées de France mais aussi du propre fonds de la ville de Carros, qui a fait l’acquisition de plusieurs pièces de l’artiste en 2015.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message