Box-office : L’apparition de Xavier Giannoli

Dans un petit village perdu de la Haute Provence, dans les Hautes Alpes, il y a deux jeunes filles : Anna et Myriam, les deux héroïnes de ce film. L’une à la vocation pour entrer dans les ordres, l’autre, celle de se marier et fonder une famille. Puis l’apparition de la vierge Marie.

Tout le thème du film tourne autour d’Anna, est-elle la voyante ou est-ce ?....Trop tôt pour le dire. L’église confie l’enquête à une commission et appelle à l’aide un grand reporter (Vincent Lindon).

Ce dernier est très marqué par la mort de son photographe au moyen orient ; le détail est important. Le journaliste va remonter la vie d’Anna et découvrir les nombreux acteurs ayant évolué autour de cette jeune fille. Immanquablement l’apparition amène les gens sincères et les marchands du temple.

L’église est divisée, certains croient en Anna, d’autres doutent. Le journaliste poursuit ses investigations et découvre l’existence de Myriam. On a crié le jour de l’apparition, au même moment et au même endroit, puis il y a l’icône à demi brûlée. Anna devient la victime, est-elle la voyante ou est-ce….. Le journaliste retourne là où son ami est mort, là où il y avait cette icône, il retrouve Myriam.

Ce film de plus de deux heures est poignant. Le réalisateur a su garder le juste équilibre dans son scénario, jamais on ne tombe dans la caricature, tout est vrai, possible et l’on quitte la salle en songeant au sacrifice d’Anna pour son amie Myriam.

Thierry Jan

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message