Box-office : L’Opéra de de Jean-Stéphane Bron

"LʹOpéra de Paris", le nouveau documentaire de Jean-Stéphane Bron, plonge avec maestria dans des coulisses lyriques

On voit des plages de 5, 10 minutes sur des chanteurs. Il y a des plans furtifs sur les filles qui lavent les costumes, les perruques, c’est ça que j’aurais aimé voir.

On entend des phrases qui sont incroyables. On voit (Stéphane) Lissner (directeur de scènes de théâtre et d’opéra français, ndlr.) qui demande la démission de (Benjamin) Millepied au téléphone.

Le directeur parle à un moment du prix des places, puis on arrive dans un moment où les intermittents sont en grève ...

Il y a des moments émouvants, comme quand ils font allusion au Bataclan. Il y a des moments un peu ’people’.

C’est toujours depuis la coulisse que la caméra observe le fonctionnement de cette institution extrêmement hiérarchisée où s’activent 1600 personnes tendues vers un seul objectif : le lever de rideau.

Le metteur en scène suisse a voulu montrer la société qu’est l’opéra, deux maisons, une chose énorme à gérer. Le spectacle qui l’intéresse, va se jouer non pas sur scène, mais en coulisses : il filme tous ses protagonistes , qu’il s’agisse de nettoyeuses, ou de sommités de l’art lyrique.

Ce film soulève le rideau sur cette institution lyrique à travers l’humain. C’est sa qualité majeure.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message