Box-office : Le procès du siècle de Mick Jackson

Les pages d’histoire ne s’écrivent pas que sur les champs de bataille. Les prétoires peuvent aussi devenir le théâtre de passes d’armes décisives. Comme celle qui opposa dans les années 1980 l’historienne Deborah Lipstadt à David Irving , dont les thèses négationnistes obtiennent alors quelques succès alarmants.

Rachel Weizs et Thimothy Spall, deux des plus talentueux interprètes anglais, incarnent ces figures antagonistes ainsi que Tom Wilkinson qui joue le rôle d’ avocat de la première.

L’héroïne nous touche par sa volonté farouche d’éteindre les idées mortifères de son contradicteur , consciente que ce procès pourrait se transformer en une jurisprudence infernale.

Et son adversaire nous trouble par sa bonhomie désarmante dissimulant ses opinions nauséabondes.

une histoire varie et un grand numéro d’acteurs.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message