Box-office : Otez-moi d’un doute de Corine Tardieu

Coproduction franco-belge, Ôtez-moi d’un doute en aligne deux, François Damiens et Cécile De France, qui forment un couple comme on les aime, qui se cherche avant – peut-être – de se trouver.

François Damiens est Erwan, un démineur breton qui apprend incidemment que son père n’est pas le « vrai », le « biologique ». Une détective privée fantasque localise « l’autre » et le contact s’établit vite. Pas forcément facile à vivre pour notre grand gaillard… d’autant plus que la femme sur laquelle il a par hasard flashé est la fille de ce « second » père, c’est-à-dire sa demi-sœur, aïe ! Mais ce n’est pas tout puisque la propre fille d’Erwan attend un bébé de père inconnu (enfin, pas tant que ça…). D’où un sacré méli-mélo du côté des sentiments…

Ce film de Corinne Tardieu est une heureuse surprise. Sur une structure de comédie dramatique se greffent des éléments de comédie pure. L’émotion cousine avec les rires mais pas de manière artificielle, plaquée pour plaire. Les thèmes abordés ne sont pourtant pas de ceux qui invitent à la gaudriole : la filiation, l’identité, le besoin de connaître ses origines, de savoir d’où l’on vient, ce que l’on est. Mais la qualité de l’écriture et le soin apporté à la direction d’acteurs font que la sauce prend.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message