Le fond d’aide à la création et production cinématographique 2018 attribué par le Comité des experts à deux projets

La tradition du cinéma sur la Côte d'Azur n'est plus à établir , ne serait ce que pour la renommée mondiale du Festival du cinéma de Cannes et de la présence historique à Nice des Studio de la Victorine - dont la rénovation est en programme- qui furent le théâtre de beaucoup de tournages pendant les années d'or. Mais le cinéma ou mieux l'industrie du cinéma pèse aussi en terme d'impact économique parce que le département est devenu une destination phare pour les cinéastes avec entre 1 300 et 1 600 journées de tournage par an selon la Commission du Film Alpes-Maritimes Côte d’Azur, présidée par David Lisnard , maire de Cannes. Cela représente en 2016, 60 M€ de retombées économiques directes pour le 06 et 128 M€ de retombées indirectes.

Attentif à cet aspect, le Conseil départemental a institué depuis plusieurs années un fonds d’aide à la création et à la production cinématographique , doté cette année d’une enveloppe de 300000 euros.

Un comité de lecture composé de 9 personnalités du secteur à titre divers, est chargé de sélectionner des projets de films ( longs métrages et séries et fictions télévisuelles ) qui mettent en valeur le patrimoine culturel et naturel du territoire et de les noter pour l’attribution d’une aide financières pour la production.

Cette année, c’est l’actrice et productrice Corinne Touzet qui en est la présidente , succédant à Michèle Laroque.

Le comité de lecture se réunit une fois par an afin de donner un avis consultatif sur les projets présentés. Cette année 8 projets sont concernés : « Café noisette », « Lionel », « Terminal Sud », « Just a gigolo », « Le coup du chapeau », « L’empire des fourmis de feu », « Tarquinia » et « Vous allez adorer ma femme »

Hier matin, dans les décor du Palais des rois Sardes , le verdict est tombé. La "présidente" Corinne Touzet a annoncé que le comité avait choisi à l’unanimité « Terminal Sud », réalisé par Rabah Ameur-Zaïmeche. Le deuxième projet sélectionné est « Le coup de chapeau », réalisé par Fabien Onteniente, un film qui rend hommage à Jean-Paul Belmondo.

Depuis 2006, celui-ci a voté un montant total d’aides de 5,7 M € et accompagné 68 projets (27 longs métrages, 11 courts métrages, 30 œuvres audiovisuelles –séries TV, documentaires) pour près de 3,4 M€. Projets qui ont généré 22 M€ de retombées économiques dans le département.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message