Trois jours de rencontres et projections pour les 19e Rencontres Cinéma et Vidéo

La 19e édition des Rencontres Cinéma et Vidéo qui se déroulera de ce jeudi au samedi 2 décembre au sein de l’emblématique salle du cinéma Mercury et à la BMVR Louis Nucéra.

L’association Regard Indépendant structure depuis plus de dix ans son travail de
valorisation de la création indépendante autour de l’utilisation du Super 8, par goût et par plaisir.

Treize collections, plus de cent vingt films en sont issus, réalisés par une centaine de réalisatrices et de réalisateurs.

Le point d’orgue de cette édition 2017 sera la présentation, samedi au cinéma Mercury, de la collection de courts métrages en super 8 sur le thème « Frontière » en présence de leurs auteurs.

En parallèle, l’équipe organisatrice poursuit l’exploration de l’utilisation contemporaine de l’argentique avec des films signés Daphné Hérétakis, Filippo Filliger, Emmanuel Desestré ou Ben Barton.

Ce sera aussi l’occasion de faire découvrir les résultats du tout nouvel atelier de
développement de super 8 noir et blanc.

L’ouverture proposera le programme cannois de mai 2017 des anglais des Straight
8, le nouveau film de Julien Doigny venu de Bruxelles, un incroyable court métrage culte signé Jean-Pierre Bouyxou en 1968 et enfin d’applaudir une performance originale de l’artiste Emmanuelle Nègre.

Une large part de ces trois journées sera, comme à l’accoutumée, consacrée à la création cinématographique régionale. Le public pourra découvrir une sélection de films d’écoles et d’ateliers ainsi que des courts métrages de réalisateurs et réalisatrices de notre région, animation, fiction, documentaire et expérimental.

Nombre d’entre eux seront présents pour accompagner leur œuvre et échanger avec le public. Un coup de projecteur sera donné sur Girelle Production, société
de production Orléanaise dont le producteur, Christophe Camoirano nouvellement installé à Nice présentera « Deux cancres » de Ludovic Vieuille.

Enfin, le vendredi 1er décembre, la BMVR Louis Nucéra accueillera la table ronde « Écrire pour le cinéma, de l’écriture en ligne à l’écriture papier, histoires d’un aller-retour », avec un plateau d’écrivains, critiques et blogueurs venus parler de leurs écrits et de leur passion.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message