Conférence : Le Palais Royal de Turin entre 1584 et 1865 , trois siècles d’histoire

Ce Samedi 18 à 15 heures à l’Auditorium du MAMAC

Les conférences du patrimoine historique font partie des nombreuses actions de sensibilisation menées tout au long de l’année pour dévoiler les milles reliefs et perspectives de son patrimoine.

Les esprits les plus curieux seront comblés par le cycle de conférences de ce 1er semestre, « Si les Palais nous étaient contés ».

On parle des palais du Vieux-Nice comme on évoque les palazzi italiens ou les hôtels particuliers du Marais à Paris. Mais que regroupe exactement ce terme ? Et que reste-t-il aujourd’hui de cette architecture civile nobiliaire ?

¨ Le Palais Royal de Turin entre 1584 et 1865 : trois siècles d’histoire par Paolo Cornaglia, professeur, École Polytechnique de Turin

Avec le transfert de la capitale du duché de Chambéry à Turin, Emmanuel-Philibert de Savoie établit, en 1563, sa propre résidence dans le palais de l’évêque. En 1584, Charles-Emmanuel Ier confie à l’architecte Ascanio Vittozzi la construction d’un nouveau bâtiment.

Aux XVIIe et XVIIIe siècles, des bâtiments de service pour la vie de la Cour et de l’État sont ajoutés au palais : la Chapelle du Saint Suaire, les Ministères, les Archives, l’Académie Royale, le Théâtre Royal, les Écuries, les manèges, constituant un véritable morceau de la ville.

Achevé seulement au XVIIIe siècle, le palais est alors décoré par de grands architectes de l’époque, comme Filippo Juvarra et Benedetto Alfieri. Les jardins, quant à eux, sont conçus par André Le Nôtre, qui envoyait les dessins de Paris à un collaborateur, Antoine de Marne.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message