Café littéraire : Talleyrand dernières nouvelles du diable de Emmanuel de Waresquiel

Le diable boiteux, le prince des diplomates. Entre le mépris et l’éloge il y a le personnage, Charles Maurice de Talleyrand Périgord. Cet homme ancien évêque d’Autun, acteur majeur de la révolution, fut de tous les régimes et sut, comme le roseau s’y plier et s’adapter.

Il était parfaitement indifférent au mépris, se sentant bien au-dessus de ceux qui le méprisaient et aussi nonchalant face aux flatteurs, connaissant parfaitement la fable de La Fontaine à ce sujet.

Emmanuel De Wasresquiel nous décrit cet homme en nous emmenant dans les coulisses du pouvoir. Talleyrand est d’une certaine façon le père du droit moderne, de la notion d’Etat avant que de Nation, du droit Public. Il eut pu être un des pères de l’Europe, cette Europe enfin unie, il aurait été certainement un acteur incontournable de la mondialisation.

Talleyrand un homme de notre temps dans un siècle encore empoussiéré des vieilles notions, celles qui ensanglanteront l’Europe durant les XIX° et XX° siècles.

Thierry Jan

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message