Café littéraire : Weygand de Bernard Destremau

Ce livre, plus qu’une biographie, nous montre un de nos grands soldats, un homme qui n’eut pour souci que la France dans sa vie. Il ne céda jamais aux compromissions et aux ondulations des politiques. Bras droit de Foch, ce catholique fervent, ce qui le desservira, va hériter de la débâcle. On l’appelle en mai 1940 pour endosser les erreurs d’une guerre mal menée, on veut l’amener à la capitulation et il refuse, seul l’armistice est dans l’honneur.

L’auteur nous retrace toute cette période tragique et douloureuse de notre pays. Weygand ne flanche pas. Vichy c’est Laval, Darlan, Pucheu, le maréchal étant leur faire valoir. Weygand est éloigné du pouvoir et envoyé en Afrique. Il va contribuer à l’édification de cette armée française, laquelle ira de clocher en clocher jusqu’au cœur de l’Allemagne. A la libération les politiques reprennent leur petit jeu maléfique pour la France, il doit se justifier.

Weygand n’est ni franc-maçon, ni courtisan et plus grave il est catholique pratiquant. Trois chefs d’accusation pour tenter de le salir. Les vrais responsables de la défaite font les coqs et reviennent au pouvoir. Weygand est un soldat et alors qu’il a presque 100 ans, ultime outrage, sur les ordres de l’Elysée, nous sommes en 1965, l’église de l’armée , Saint Louis des Invalides lui est refusée.

Le président de la République, oubliant toute charité chrétienne, conservait sa haine envers un général et un homme, lequel faisait certainement de l’ombre à sa gloire. L’auteur nous montre et aujourd’hui ce n’est pas anodin, qu’être français, ce n’est pas seulement le sang, mais la volonté d’aimer ce pays.

Weygand né en Belgique de parents inconnus, gravira tous les échelons de la hiérarchie militaire après sa naturalisation à 20 ans. Il est reconnu par François Joseph Weygand , le comptable de son tuteur David Cohen.

Un livre splendide à lire absolument, une vie, une leçon pour notre époque engluée dans le matérialisme et l’individualisme.

Thierry Jan

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message