Littérature : Irrévocable de Andreas Pflüger

Irrévocable est le premier roman d'Andreas Pflüger, scénariste allemand renommé, il a été publié en janvier 2018 chez Fleuve Éditions. Un premier thriller à l'intrigue maîtrisée et à l'héroïne atypique !

Barcelone, cinq ans plus tôt. Jenny Aaron, membre d’une unité très spéciale de la police allemande, essuie en intervention un échec cuisant. En quelques minutes, sa vie bascule, elle perd la vue, sa place au sein de l’unité, l’amour de Niko. Après une lente et douloureuse reconstruction, où le Bushido, la philosophie des samouraïs, va la soutenir ; Jenny est désormais spécialiste des interrogatoires, où elle excelle à deviner les non-dits, comprendre les silences, les respirations, les hésitations.
Mais un coup de fil va la ramener au sein de son ancienne équipe : un détenu veut absolument lui parler, et il ne parlera qu’à elle seule.
La voici revenue au sein de cette unité, de ces hommes qu’elle connaît si bien, de cette atmosphère si particulière pour mener une enquête dont elle sera le centre et qui lui fera prendre conscience que son accident d’il y a cinq ans n’était qu’un prologue...

Pour ce premier thriller, Andreas Pflüger frappe fort en nous offrant un thriller bourré d’adrénaline avec une héroïne aveugle. Mené tambour battant, Irrévocable va nous permettre d’entrer au cœur d’une brigade d’élite, d’en comprendre ses membres et ses codes. Cette ambiance d’équipe est particulièrement bien rendue par l’auteur, grâce à des personnages forts et auxquels on s’attache.
Le fait d’avoir choisi une héroïne aveugle est un gros point positif, et on découvre les qualités sensorielles développées par les non-voyants pour palier leur sens disparu. A l’instar d’un Daredevil au féminin, le célèbre héros Marvel, on suit une Jenny Aaron, samouraï, dans sa quête des frères Holm (ceux qui sont à l’origine de sa cécité à Barcelone). Le récit est ponctué de phrases en italiques qui sont les pensées ou les déductions de Jenny sur les personnes qu’elle rencontre ou les lieux qu’elle visite.
Bien écrit, le style d’Andreas Pflüger peut parfois surprendre car il mélange les époques, les souvenirs, les moments présents sans forcément de pause ou de marqueurs de temporalité, ce qui peut être déstabilisant au départ et peut perdre le lecteur en route.

Au final Irrévocable est un thriller haletant, avec un côté très cinématographique, extrêmement rythmé, un peu à l’instar d’une série télévisée, et avec une héroïne forte et volontaire qu’on aura plaisir à suivre. Redoutablement efficace.

Irrévocable de Andreas Pflüger
Parution Fleuve Éditions 11 janvier 2018
Thriller
544 pages

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message