Littérature : W3 - Le calice jusqu’à la lie de Nathalie Hug et Jérôme Camut

Paru le 1er Avril aux éditions Télémaque, l'ultime tome de la trilogie W3, Le calice jusqu'à la lie, du couple Nathalie Hug et Jérôme Camut achève de convaincre et de bouleverser les lecteurs. Après un final explosif, les héros livrent leur dernière bataille...

Le dernier volume de cette incroyable trilogie s’ouvre sur les décombres encore fumants des locaux de W3... Soufflés par une explosion, le lecteur devra dire adieu à plusieurs personnages auxquels il s’est attaché. Quant aux survivants, ils vont rapidement s’apercevoir qu’ils ne sont pas sortis d’affaire et que cette famille qu’ils se sont choisis va encore connaître bien des drames.

Bien plus que dans le second tome, Le mal par le mal, nos héros vont être plongés dans l’horreur, et les survivants vont devoir apprendre à vivre avec l’absence et les blessures. De son côté, en mer Baltique, Lara poursuit son parcours initiatique et vit les événements à distance.
Loin d’être répétitif, et c’est là tout le talent des auteurs, Le calice jusqu’à la lie conclut magistralement cette trilogie de haute volée que les "CamHug" ont su rendre captivante et engagée.
A l’instar des tomes précédents, les personnages sont au cœur de l’intrigue, le récit s’organise autour d’eux et certains devront faire des choix radicaux. En plus des habitués - Léon, Sookie, Valentin, Lara... - certains personnages vont se retrouver sur le devant de la scène - Marcus Maratier, Patrice Demarescau - et d’autres vont venir rejoindre la bande, notamment Anne Chassin, jeune journaliste volontaire.

© Sutterstock

L’intrigue se déroule sur une période de 15 jours, ne laissant pas aux personnages le temps de souffler. C’est sur un rythme trépidant que la dernière enquête se clôt et que les fils se dénouent. Le récit se découpe en de très nombreux (193) et courts chapitres, avec une alternance de points de vue qui nous permet de suivre tous les héros. Plusieurs actions se déroulent donc en parallèle, notamment du côté de Lara qui se trouve en Russie.
Toujours aussi efficace l’écriture de Jérôme Camut et Nathalie Hug continue d’explorer les thèmes mis en avant dans les premiers tomes : les services de renseignement, la mafia, la police, la corruption et l’absence de justice, les médias et leur gestion dans les moments de crise, et surtout les violences faites aux femmes et les trafics associés. Ce thème est réellement au cœur de cette trilogie.

W3, Le calice jusqu’à la lie est plein de morts et de violence, mais aussi d’amour, d’amitié et de solidarité, de combats pour ce qui est bien et juste. La conclusion impeccable d’une trilogie qui aura su allier humour et dialogues piquants, suspense d’un thriller haletant, personnages attachants, non dénués de failles mais généreux et persévérants, et sujets graves et engagés. Une trilogie complète qui secouera les lecteurs et dont les héros vont nous manquer.

"W3 ? World Wide Wings. On pourrait traduire par les ailes du mondes. Des ailes pour toi, ma Lara. Des ailes pour t’aider à t’envoler. "
Valentin Mendès

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message